En ce moment

Baco Djoufou, le Pélé comorien

Baco Djoufou, sobriquet qui signifie « l’homme qui soulève de la poussière au passage » pour exprimer sa vitesse de course balle au pied ainsi que la puissance de ses tirs. Pour l’ancien candidat à élection de gouverneur de Ngazidja Aboudou Soefo, « c’était un régal de le voir jouer ». « Je n’ai jamais su pourquoi Baco Djoufou n’a jamais été honoré par les instances professionnelles du Football Comorien. Dans mes prévisions en cas de victoire comme Gouverneur, je l’avais retenu pour officier en qualité de Médiateur du football de Ngazidja pour apporter la civilité et la bonne parole chez les joueurs et les supporters en Clubs et sur les stades », révèle M.Soefo.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*