Basketball : de l’or comorienne à Misiri ! ! !Comores

Basketball : de l’or comorienne à Misiri !!!

La huitième édition des Jeux des jeunes de l’Océan indien finie en beauté pour la sélection comorienne junior de basketball qui a arraché la médaille d’or de cette discipline, face à la sélection de Madagascar, dimanche soir au gymnase de Misiri. Score final : 73 points à 70. Cette finale a été surtout marquée de bout en bout par un cruel suspens. Près de quatre mille cinq cent spectateurs étaient au rendez-vous pour enflammer l’opposition ultime.

D’entrée de jeu, les jeunes Coelacanthes managés par Saïd Ali Abdou Ahmed avaient déjà semé de six longueurs leurs adversaires et voisins de la Grande île. Ces derniers les rattraperont peu à peu au fil des minutes, jusqu’à se maintenir à un écart permanent de cinq à six points durant un long moment. Ils avaient dominé physiquement et techniquement leurs adversaires au dernier quart de temps, au point de les rejoindre et de les dépasser à cinq minutes de la fin de la rencontre.

Mais les Comoriens allaient pourtant imposer un écart de 1 à 3 points jusqu’au coup de sifflet final. L’équipe de Madagascar invaincue depuis le début de la compétition est connue pour être très endurante. Lors de son premier match de poule face à la sélection réunionnaise, elle s’était ainsi laissée dominer pendant un bon bout de temps, avant de reprendre le dessus.

L’équipe malgache avait battu la formation de la Jeunesse maoraise, en demi-finale par 86 points à 67, alors que la sélection comorienne représentant l’Union s’était imposée par 80 points à 71 face aux jeunes Français de la Réunion.

Dimanche après-midi, avant la grande finale, le match de classement qui avait opposé La Réunion à la Jeunesse maoraise, s’était soldé par la victoire de la première citée par 83 points à 68.

Sardou Moussa

_______________________________________________________________________________

« Comores » v/s « Mayotte » : Le duel fratricide a bien eu lieu

A un moment où le compteur de la Jeunesse maoraise s’était rapproché de celui de la première équipe comorienne, 21 points à 19, les 3 000 spectateurs du gymnase se sont levés (bravant ainsi l’interdiction de se lever pendant la rencontre) pour encourager la sélection représentant l’Union.

72 points à 47, c’est ainsi que s’est soldée la rencontre qui a opposé, jeudi après-midi, au gymnase de Misiri, Madagascar à Maurice. Après s’être imposée mercredi par 71 points à 60 face à la sélection réunionnaise, les Malgaches ont battu les Mauriciens sans grande difficulté.

Et après l’exploit des Malgaches, s’en est suivi, le soir, le tour de la sélections comoriennes représentant l’Union des Comores de rééditer le leur, par 61 points à 49, devant l’autre équipe comorienne de la Jeunesse mahoraise pourtant en très bonne forme.

Le gymnase était archicomble (plus de 1 000 sièges mobiles ont été ajoutés), et l’ambiance a été infernale. Le match a été très serré (l’écart des points au fil du temps dépassait rarement 5 points), les deux équipes l’ayant pris à coeur comme un véritable derby. A un moment où le compteur de la Jeunesse maoraise s’était rapproché de celui de la première équipe comorienne, 21 points à 19, les 3 000 spectateurs du gymnase se sont levés (bravant ainsi l’interdiction de se lever pendant la rencontre) pour encourager la sélection représentant l’Union.

Par ailleurs, ce ne fut pas un derby uniquement sportif. En effet, comme certains l’avaient redouté, le patriotisme a vite fait de s’y inviter, et a créé le premier « incident  » des jeux : des banderoles du Comité Mahorais d’Anjouan, étendues devant le gymnase de Misiri et dénonçant la participation de Mayotte dans ces jeux, ont été ôtées et confisquées par la gendarmerie.

Aux demi-finales, les Comores, sorties donc premières du groupe A, feront face samedi au deuxième du groupe B, à savoir La Réunion. Madagascar, premier du groupe B, affrontera quant à elle, Mayotte.

Sardou Moussa

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*