Ichimati

Ichimati

Hichimati Attoumani a déclaré que la PAF avait fait pression sur elle pour déclarer que son bébé était mort dans le kwassa et non dans le centre de rétention (photo France Mayotte Matin).

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*