Berné depuis le début, Hassani Hamadi lâche Azali

Le gouverneur de Ngazidja vient d’ouvrir les yeux, lui qui était aveuglé par la perspective d’être dans les pattes du président Azali Assoumani. On se souvient de ses différentes sorties médiatiques qui consistaient à vanter les mérites d’Azali mais aujourd’hui, Hassani Hamadi se sent désemparé et choqué par l’éventualité de voir son poste sauter à l’issue du référendum prévu pour mettre en application les recommandations des assises.

Après avoir dangereusement suivi tous les faits et gestes du président de l’Union, désormais, le gouverneur glisse gravement dans l’opposition en atteste sa dernière réunion avec l’Union de l’opposition. Le pire, l’ancien enseignant de l’université, qui aura par ailleurs oublié ces anciens étudiants, présent un bilan famélique pour ne pas dire inexistant. Les dés sont déjà jetés et Azali n’aura aucun mal à piétiner le gouverneur. Ce dernier est promis au même sort que les vice-présidents de l’Union.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*