Bientôt des militaires Saoudiens à Moroni

Opinion libre: Le gazage de l’opposition a suscité l’indignation et bien à analyser la grogne qui gagne en ampleur pour condamner cette humiliation des représentants du peuple, on peut dire que des a présent il n y a plus de place a une dialogue politique aux Comores .on peut affirmer que les hostilités sont déjà engagées et plusieurs fronts vont s’ouvrir pour renforcer la position de l’opposition. Ce petit vent de soulèvement qui prélude l’arrivée de la tempête de Sambi ne présage rien de beau et on peut dire d’ores et déjà qu’il fait orage dans le ciel politique comorien. L’arrivée de Sambi va créer une tornade et des marées humaines vont envahir les rues pour réclamer le départ d’Azali.

De prime abord, Il semble évident que les forces armés se tiennent déjà prêt à repousser toute offensive de l’opposition. Ils vont tonner les armes pour défendre azali tandis que l’argent et les promesses de postes mirobolants vont couler à flots pour persuader les officiers de l’AND de changer de fusil d’épaule et rejoindre le camp de l’opposition. Il n’est donc pas impossible que le sang va couler le jour même de l’arrivée de Sambi. Cela est à inscrire dans la stratégie de l’opposition : Faire couler le sang afin de rallumer la tentions politique. Est-ce qu’on peut se rendre à l’aéroport pour accueillir Sambi sans prendre le risque de se faire gazer ? Il est fort à parier que l’armée sera débordée car ses éléments ne sont pas préparés à des missions extrêmes de maintient de l’ordre. La plupart de ses éléments sont des analphabètes et n’ont aucune éducation sur leurs missions de défense. Ils vont tirer à balles réelles si on se réfère à ce qui s’est passé à mitsoudjé ou au lycée de Moroni lors d’échauffourées entre manifestants et force de l’ordre.

Selon une source sûre, des émissaires d’Azali ont pris contact ces 10 derniers jours avec le général Salim. En dépit de toutes les offres alléchantes qu’on lui a faites, le général demeure retissant. Il aurait dit semble-t-il qu’il ne veut pas servir de tremplin pour déstabiliser le pays. « Je veux la paix et l’unité du pays », aurait-il lâché à son interlocuteur. A noter que selon une note transmis à Azali par un haut gradé de l’armée comorienne, « le général Salim a le potentiel et la voix au sein de l’armée et peut le manœuvrer pour le basculer dans l’opposition s’il le souhaite ».

A ce jour il y a une suspicion avérée qu’Azali veut faire des Comores son monarchie afin d’ avoir la main mise sur le pétrole qui est en bonne voie si on se fie aux résultats des explorations. Le référendum n’est qu’un simulacre. Il a déjà centralisé tous les pouvoirs entre ses mains. en confiant l’administration du pays aux gens de son village sans aucun résistance, il vient de s’assurer que le(s) champ(s) « pétroliers » lui est (sont) libre(s).

Selon mon analyse, il n’est pas impossible qu’une cellule d’agents secrets saoudiens est déjà opérationnelle à l’ambassade d’Arabie saoudite à Moroni. Cette équipe restreinte a pour objectif d’évaluer la capacité humaine et logistique de la garde rapproché d’Azali afin de parer à toutes éventualités. Outre, force est de me croire que dans les jours qui viennent l’armée recevra une livraison de matériel de maintien de l’ordre payé par les pétrodollars saoudiens.

En guise de conclusion Azali vient encore de s’aligner à la position de l’arabie saoudite dans la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Iran. Dire qu’Azali est sous l’emprise total se l’Arabie saoudite c’est se faire une raison que les saoudiens vont déployer tous les moyens pour maintenir Azali au pouvoir afin de l’instrumentaliser dans sa politique étrangère contre Iran et Qatar.
Ce qui renforce mes craintes alarmistes dans mon précédant article intitulé, Comores : le Yémen bis de l’Arabie saoudite. En ce qui concerne l’éventuel présence des militaires saoudiens dans notre sol, je suis persuadé qu’a l’annonce de l’arrivée de Sambi au pays, un texte est déjà élaborée par les conseillers du président et sera remis, si besoin est nécessaire, à la ligue arabe pour demander l’envoie de contingents saoudiens au cas où les militaires comoriens refusent de tirer sur la population. Leur mission est soit disant de protéger un président élu démocratiquement mais que Sambi veut chasser par un coup d’état.

Par Cap Patrie

1 commentaire sur Bientôt des militaires Saoudiens à Moroni

  1. Je suppose que c’est une bonne analyse de la situation politique comorienne aujourd’hui. Et je vous félicite de l’audace que vous manifestez pour éclairer et éduquer en même les compatriotes y compris Moi de la vie politique de nos pays. Bon courage et merci de ce travail formidable que vous vous assignez à le faire.
    Merci de cette analyse.

Répondre à Chahalane Mohamed Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*