Bilan Azali: Infrastructures, une volonté manifeste de bouger les lignes

????????????????????????????????????

Du temps, oui il en a fallu du temps pour que ce secteur soit mis au centre de la politique de développement mise en place par Azali Assoumani. Heureusement, que les choses sérieuses ont commencé. Les chauffeurs ayant refusé de payer la vignette automobile et ayant improvisé des grèves inattendues, le gouvernement a saisi le problème à bras-le-corps. Désormais, la route reliant Moroni et Hahaya a été refaite. Celle de la discorde qui commence à Oichili pour finir à Dimani va débuter en juillet sans oublier celle qui relie la capitale à Foumbouni. A Anjouan aussi, les routes sont en train d’être réhabilité notamment celle de Ouani-Bambao Mtsanga. Pour un pays émergent, un aéroport moderne s’impose, raison pour laquelle Azali a signé un accord avec un groupe chinois pour l’extension et réhabilitation de l’aéroport international prince Saïd Ibrahim. A noter que dans l’agenda du président, il est également prévu la construction d’un port en eaux profondes à Moroni et de nouveaux hôtels. De belles initiatives !

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*