Bilan Azali: Télécommunications, des retombées positives, malgré Comores télécom

Le secteur des télécommunications aura tenu la population comorienne en haleine pendant presque la moitié de ce mandat d’Azali et ce n’est pas fini. L’arrivée de Telma aura permis aux Comoriens de connaître l’importance d’une concurrence eux qui, pendant presque 30 ans ont subi les assauts de Comores télécom, jadis unique opérateur. Désormais l’opérateur doit se coltiner la présence du nouveau arrivé et les prix ont commencé baissé au plus grand bonheur des consommateurs. Comores télécom s’est trouvée dans l’obligation de suspendre la sur-taxation et de libérer l’utilisation des logiciels VoIp. Elle a aussi diminué ses tarifications et a mis en place une politique commerciale pour soutenir la concurrence imposée par Telma. Cette dernière multiplie les offres séduisantes notamment des appels tarifés à la seconde, des promotions occasionnelles et une qualité de connexion jamais vu dans le pays avec notamment la 4G. Telma aura mis l’accent sur ses installations pour couvrir l’ensemble du pays. Seul bémol et non le moindre, c’est l’interconnexion qui se fait attendre parce que Comores télécom marchande cette étape pour obtenir des restrictions contre son concurrent. Cette question d’interconnexion aura permis de voir à quel point, Comores télécom pouvait se moquer des autorités pour imposer sa volonté. Dans cette série digne des télénovélas sud-américaines, on a constaté avec stupéfaction qu’un directeur d’une société nationale sensé réguler ce domaine, s’est permis d’exiger à Telma de pratiquer des prix exorbitants pour que la population puisse payer encore plus cher.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*