Blocage administratif dans la commune de Mbwankuu

Bahia

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

L’état civil est bloqué dans la commune de Mbwankuu. Les nouveaux nés n’existent pas civilement. La secrétaire générale de la commune, Madame Bahia Ali Abdou, qui a fait le tour de toutes les autorités pour trouver une solution, est venu à la FCC nous confier son désespoir.

Depuis l’invalidation de l’élection du maire par la cour constitutionnelle le 8 juillet 2015, la commune se trouve privé d’un maire. Cette situation a pour conséquence l’impossibilité pour les habitants et les originaires (diaspora) de se faire établir des actes d’état civil, d’enregistrer les naissances, les mariages ou d’autres actes requérant la signature du maire.

Les actes d’état civil qui étaient jusque-là délivrés par les préfectures et donc visés par les préfets, doivent aujourd’hui être délivrés en mairie sous le sceau du maire. Une note du Ministère de la justice a été publiée, rappelant que la signature des actes d’état civil n’est plus du ressort des préfets.

La situation est dramatique pour les citoyens originaires de la région, notamment ceux de la diaspora, qui ont besoin de documents d’état civil pour leurs diverses démarches professionnelles ou administratives.

Les autorités ne semblent pas être concernées, aucun signe ne montre qu’elles se soucient de la situation inédite qui pénalisent ces citoyens. Comme on peut s’attendre, les plus malins y vont de leur solution, enfreignant la loi, en faisant payer le pauvre citoyen.

 

Source:consommateurkm.com

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*