Boléro détourne 1 million d’euros à l’armée comorienne grâce à une société fictive

Fin juin début juillet 2015, une société fictive de Droit Comorien voit le jour à Moroni et passe conjoncturellement une commande ferme de matériels militaires de maintien de l’ordre à une société française d’arsenal militaire répondant au nom de Magforce. Jusque là rien d’anormal sauf que la Société :X : comorienne avec siège social aux Comores, a à sa tête comme gérant un certain Maoulida…,comptable ,semble-t-il ,avec un dénommé Erik …, tous deux résidant en France ,Maoulida, le franco-comorien à Marseille et Erik dans le Var, Mr Maoulida sert d’officine de Magforce pour promouvoir cette dernière aux Comores et a réussi à convaincre ,le chancelier, Cl Hassani Saïd Harouna, à rentrer dans la combine et à faire de même auprès de Boléro, Directeur de Cabinet en charge de la défense. Le directeur de cabinet de la Présidence en charge de la défense, a de son côté fait appel aux services éclairés du DAF de Beit-Salam, un certain KAF domicilié à Itsandra, en Grande-Comores et connu de tout le monde par ses activités floues et son goût avoué à l’argent facile. KAF à travers sa société écran opère un transfert à Magforce France via une banque de la place d’une valeur de presque 1.000.000 euros. Dans la simulation, ladite commande une fois livrée, subirait une deuxième  facturation aux Comores au profit du Directeur de cabinet de la Présidence et de KAF lui-même avant de remettre virtuellement le lot d’équipements au Commandement des Forces Armées comoriennes .Le chef d’Etat-major n’a vu que du feu !!! Quel scandale d’Etat !!!Pauvres Comores !!! A quand la fin des magouilles et des malversations !!!, des montages de cet acabit, il se passe sous nos yeux des milliers et au plus haut sommet de l’Etat, celui-ci est une goûte d’eau dans un Océan- Indien aux eaux troubles .Encore une énième Comores Gate en mode Boléro et compagnie.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

image

En définitive, cette combine à deux ou trois niveaux a servi à faire décaisser en toute conformité de la Banque Centrale de Comores, des fonds alloués aux Comores par des pays amis tels OMAN , le QATAR , la France ou même les U .S.A au profit des garde-côtes Comoriennes pour des prétendues commandes auprès des sociétés étrangères crapuleuses pour simuler par la suite une résiliation du contrat d’achat avant de récupérer toute la manne financière en monnaie sonnante et trébuchante afin de la repartir entre les différents intermédiaires et commanditaires de l’affaire .

Hasard du calendrier ou pas, le Directeur de cabinet de la Présidence, Mr Hamada Madi Boléro , s’est arrangé pour séjourner à Paris du 10 au 17 juillet 2015 sous prétexte de participer aux travaux de la Commission paritaire franco-comorienne . Mais selon mes propres enquêtes, il ressort que la transaction entre Magforce et Boléro a bien pu se dérouler jusqu’à son terme et le Directeur de Cabinet de la Présidence en charge de la Défense s’est fait remettre le butin afin de le repartir entre ses complices .Ainsi, vous comprendrez mieux la gestion chaotique des aides et des subventions accordées par des partenaires extérieurs aux Comores et l’utilisation qui est faite des deniers par celles et ceux qui nous gouvernent. Nous appelons la saisine d’une Commission d’enquête parlementaire pour que la lumière soit faite dans cette sombre affaire et que les auteurs de ces crimes répondent de leurs actes auprès des juridictions compétentes.

Hakim Said Bacar

1 commentaire sur Boléro détourne 1 million d’euros à l’armée comorienne grâce à une société fictive

  1. Et bien ça serait pas là première ni la dernière affaires de monsieur boléro se monsieur et dangereux pour le peuple comoriens et pour lui même c’est un gros menteur qui aime bien joué avec la vie du peuple comorien un mec comme lui mérite la décapitation directe , il est arrogant, hypocrites, mytomane du moment que les comoriens se rebelle pas à fond contre ses mafieux rien n’est va plus dans notre pays je vous appelle à faire fuir ses mafieux dans nos places publiques nos maoulid , nos Madjlisse sans cela nous mourons en majorité à l’extérieur de notre pays et repatrier dans des caisses qui vivra verra .trama tsili bo wendza magno

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*