Bonbon Djema lave l’affront et remonte la pente

​En disposant aisément d’Enfants des Comores de Vouvouni (3-0) à domicile le week-end, dans le cadre de la 15e journée, championnat (D1) Ngazidja, Bonbon Djema de Moroni (2e) a réussi à redonner le sourire à ses supporteurs, qui frôlaient le découragement. Cette victoire lui permet de laver l’affront, infligé par Ngaya (1er) et de remonter la pente pour effrayer ce même leader. Zidane Chamouine (doublet) et Hamza Mohamed (1 but).

Deuxième au classement, Bonbon Djema s’était fait ridiculiser (3-1) devant son propre public par Ngaya, leader provisoire. Le samedi 27 août dernier, il était donc condamné à éviter une 2 humiliation à domicile, s’il veut conserver des chances pour décrocher le titre régional, tant convoité. Après un début de match entreprenant, avec un pressing à tout terrain, Bonbon Djema a ouvert le score par une reprise croisée et instantanée de Zidane Chamouine (31 ,1-0). Le débordement a fait rage en 2 période.

A la 60 minute, le flamboyant Hamza Mohamed, à peine rentré au jeu, aggrave le score (2-0), suite à un slalom réussi dans une forêt de jambes. Huit minutes après, le même Zidane met les siens à l’abri (3-0).

A ce moment, les supporteurs de Vouvouni, jusque là fair-play et très tapageurs, désertent le stade et ont pris la direction du village, toujours avec de grands tams-tams et des chansons assourdissantes d’encouragement.


Certains fervents du ballon rond, pensent que l’absence de son buteur Djudja et l’alimentation timide des ballons aux attaquants a fragilisé des actions, manifestement fébriles. « Nous ignorons pourquoi Djudja n’a pas joué. Il semble qu’une affaire familiale y est pour quelque chose. Cela ne regarde pas le staff technique. C’était un bon match. Sans blessé, sans affrontement entre supporteurs. Le score (3-0) est lourd. Il aurait certainement maté la morale des joueurs. Pourtant, nous nous sommes bien préparés. Je félicite Bonbon Djema pour sa réussite. On se ressaisira aux matches à venir », avoue Andhuimedine Ali, 1 assistant technique de Vouvouni. Rabe, le coach des vainqueurs, grand sourire aux lèvres, évite le contact avec la presse : « Aujourd’hui, il n’y a pas de commentaire. C’est la liesse populaire ».

Bm Gondet/LGDC 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*