Bourhane et Mériton bouclent la belle fête des jeunes

Les huitièmes jeux de la Cjsoi sont clos depuis lundi dernier au stade de Moroni par Nourdine Bourhane et Vincent Mériton, respectif vice-président en charge de l’Aménagement et patron de la Cjsoi. La cérémonie s’est déroulée dans une bonne ambiance dans un stade moins presque vide. Les tribunes du côté Est du stade ont été presque vides avec une population qui ne s’est pas manifestement mobilisée. Le Coj a lancé la cérémonie avec deux heures de retard malgré la patience, sous un soleil accablant, du petit public présent. Après la déclaration de Mohamed Issimaila, Ministre de la Culture des Arts et des Sports, Nourdine Bourhane et Vincent Mériton se sont tour à tour exprimés. “Le pari est réussi. Nous avons ces jeux et nos amis de la région sont satisfaits“, dit-il avant que Mériton soutient que “Une médaille d’or à la Nation comorienne pour l’organisation de ces jeux.

Nous pouvons unanimement avouer que le rendez-vous des Comores a parfaitement répondu à nos attentes“. Après dix jours d’intenses échanges, de moments d’émotions, de joie partagée et d’amitiés nouées grâce aux compétitions sportives et aux présentations culturelles, les délégations se disent comblés. “Je suis entièrement satisfaits du travail produit par nos athlètes. Nous savons tous les conditions dans lesquelles, ils ont préparé ces jeux“, commente Soulaimane Ben Daoud, chef de la délégation comorienne. Au cours de cette cérémonie solennelle, le ministre djiboutien de la jeunesse et des sports, Selim Mohamed Ahmed s’est vu offert le drapeau des jeux. Prochains rendez-vous de la Cjsoi est fixé du 17 au 24 janvier 2014 à Djibouti. “Nous allons dès lors commencer les préparatifs de la neuvième édition.

Nous allons organiser nos jeux en s’inspirant de l’organisation et de l’accueil des Comores“, dit-il. Toutes les délégations sont presque rentrées toutes hier. “Il ya le chef de la délégation seychelloise et quelques responsables réunionnais qui sont encore sur place. On les souhaite tous un bon retour dans leur île et pays respectifs“, conclut Madiane Mohamed Issa, directeur national des jeux.

Elie-Dine Djouma

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*