Can 2017: Les Comores ont battu le Botswana, merci Ben El Fardou

wpid-screenshot_2016-03-25-06-02-57-1.png

Ben El Fardou devient depuis ce jeudi 24 mars 2016 un héros national. Le coach Amir Abdou demeure le meilleur coach de l’histoire  du football comorien.

Disons tous les joueurs qui ont participé à cette éclatante victoire méritent la gratitude et le respect de toutes et tous les comoriennes et les comoriens. Par ce score d’un but à zéro face au Botswana, les joueurs d’Amir Abdou ont prouvé qu’ils sont redoutables et peuvent aller loin si et seulement si les autorités comoriennes mettent les moyens nécessaires pour qu’ils fassent bien leur boulot, honorent le pays dans les différentes compétitions internationales.

image

Accrocher le Ghana récemment à ce même stade international de Mitsamiouli (0-0), les Coelacanthes ont battu l’équipe de Botswana par le score d’un but à zéro. Un très bon but bien négocié entre Djamal Bacar, Mayelé et le redoutable Ben El Fardou a su placer le goal dans les filets du gardien de but de Botswana.

C’est un exploit qui mérite d’être fêté. Un exploit qui constitue en même temps un grand message aux nations du monde entier qui veut tout simplement dire que les Comores, un petit pays par sa population certes, mais son équipe nationale peut faire de ce pays, une grande nation footbalistique. Prière que les autorités compétentes des Comores soient à la hauteur de cette victoire et accompagnent cette formation comorienne à aller de l’avant. Aller les verts, bravo à tous les acteurs qui ont contribué à cette victoire.

Ahmed Bacar

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*