Candidats en rase-campagne

Matricule X nous parle. . Du fond de sa cellule scabreuse. Matricule X peut être n importe qui. Il a usé de mots qui n’engagent que lui. On lui doit bien cette ultime liberté. Lui qui a dû adopter un rat afin qu’il puisse parler à quelqu’un que d’autre que lui-même.

« Candidats en rase-campagne !

Des petites gens enfermées ici et oubliées, leur seul délit étant que tel juge ou telle autre personnalité au pouvoir en a décidé ainsi ! Ils sont grand-comoriens, anjouanais, mohéliens et autres…
Des quinquagénaires et des sexagénaires croupissent dans ce trou à rats depuis plusieurs années, usés par l’âge, la maladie, et les exécrables conditions de détention !
Et les autres … les nantis et les bien-nés écroués pour des actes criminels montés de toutes pièces, par la seule volonté du Prince et celle de ces hommes liges baptisés juges, parce qu’ils ont osé s’opposer et dire non !
Et bien sûr , notre doyen qui fêtera bientôt ses 70 ans passés, il ignore lui-même son âge, après plus de 20 ans passés en taule, entièrement oublié par les siens ; en existe-t-il encore ou sont-ils tous passés à trépas ?
Tel est l’état des lieux de notre prison sise à Moroni, non loin de la place « Uvundo na majaya », ou si vous préférez le petit marché de Moroni, le quartier des banques, BDC, BIC, BFC, SNPSF, Exim Bank, et la Banque de France, euh excusez-moi, la Banque Centrale des Comores !
Voilà mesdames et messieurs les candidats, électeurs et électrices qui vous apprêtez à légitimer la réélection d’un homme dont la face cachée ou que vous refusez de voir, est plus noire que les ténèbres !
Je sais que notre sort et celui de notre peuple qui agonise et qui va être acheté avec quelques poignets de billets dans quelques semaines, à moins que le bon Dieu nous prenne en pitié, vous importe peu, mesdames et messieurs les candidats, sachez au moins que vous vous dirigez droit au mur si vous pensez pouvoir battre à la régulière, l’homme aux mille visages !
C’est à dessein que je brosse brièvement ce tableau merdique à l’endroit surtout des candidats aux érections et défections pestilentielles et de nausée-îles qui se leurrent en espérant battre le zélé qui fixera lui-même le pourcentage de son hold-up électoral programmé, de la même manière que ses poches… et ses proches fixent le pourcentage de leur levée de fonds pour chaque projet soumis à leur étude.
Quelle pagaille ! « .

Matricule X

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*