« Ce n’est pas à moi de réparer votre électricité c’est à votre président » :Macron humilie le président Burkinabé qui quitte la salle

Vidéo: « Ce n’est pas à moi de réparer votre électricité c’est à votre président » Incroyable :Macron humilie le président Burkinabé qui quitte la salle. Ça sera un plaisir de vous entendre dire la vérité au président Comorien sur la situation de pauvreté qui Frappe les Comores.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

«Quelque part vous me parlez comme si j’étais encore une puissance coloniale», a encore souligné le président. «Mais moi je ne veux pas m’occuper de l’électricité dans les universités au Burkina Faso», a-t-il encore martelé sur un ton mi-amusé, mi-excédé. Et de s’exclamer, alors que l’agitation de l’assistance, partagée entre rires, applaudissement et sifflet, était palpable : «C’est le travail du président [du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré]. L’intéressé quittant subitement la salle, Emmanuel Macron lui lance encore, le tutoyant : «Du coup, il s’en va… Reste là ! Du coup, il est parti réparer la climatisation…»

1 commentaire sur « Ce n’est pas à moi de réparer votre électricité c’est à votre président » :Macron humilie le président Burkinabé qui quitte la salle

  1. IL est marrant ce President MACRON,on se rappelle de son maladresse sur  » le kwassa kwassa transportant du Comorien » et lorsque les Comoriens arrivés clandestinement en Métropole se permettent de défiler sur la place de Trocadero sans autorisation de la Préfecture de Police de Paris pour lui demander de faire des excuses au peuple Comorien : ( Ils sont vraiment culottés ) , au lieu de se rabaisser pour faire des excuses à ces Comoriens , il envoie carrément les bus de la PAF pour capturer ces clandestins et les rapatrier chez eux légalement . Sauf que ces clandestins ont étaient plus malins que l’ escadron de la PAF puisque ces comoriens se sont volatilisés sur la place de Trocadero en quelques secondes . Finalement la chasse de la PAF n’ a pas été fructueux puisque les bus sont rentrés vides dans leur Caserne.
    Que va t’il dire encore ce Macron à sa prochaine visite à Mayotte prévue en Janvier 2018 sur la traitre des Comoriens ?. Que ces derniers sont transportés par des passeurs Comoriens, les Kwassa kwassa sont construis aux Comores pas en France , ni en Italie , ni en Allemagne et ni en Belgique , encore la main d’ oeuvre est Comorienne , les chefs d’ entreprises de fabrication de Kwassa font partis des autorités comoriennes donc il faut demander à vos autorités d’ arrêter eux même leur trafique d’ être humains , d’ arrêter de pousser leur peuple aux suicide volontaire en alimentant les requins qui se trouvent au alentours du lagon de Mayotte qui se nourrissent que  » DU COMORIEN  » .
    Bravo Macron d’ avoir mis à leur place ces Comoriens qui sont hyper doués pour donner des lécons de moral et de droit aux autres mais incapables de le faire chez eux . Pour le visa BALADUR demandé par les Majorés depuis 1992 et obtenu finalement qu’en 1995 par le 1 er ministre qui était en place , n’ a rien avoir avec la mort des Comoriens en mer entre Anjouan et Mayotte , entre les cotes maghrébines et la mer Méditerranée.
    Il faut mettre les gens face à leurs responsabilités Mr MACRON BRAVO, Nous attendons un discours ferme à Mayotte face ce fléau qui a mis Mayotte dans l’insécurité totale , avec ces voyoux débarquants sur les cotés Mahoraises considerant Mayotte comme leur supermarché de Grand surface et avec la ferme intention d’ en découdre avec les résidents de Mayotte .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*