En ce moment

Ce sortant de Madagascar s’oppose à la liesse des Comoriens suite à la victoire des Barea

Seda Ibrahim Biladi a une dent contre le pays qui l’a formé. Et il le manifeste publiquement.

Dans les rues de Moroni, capitale fédérale de l’union des Comores, le soir du dimanche 7 juillet, c’est l’euphorie. Comoriens et Malgaches s’entremêlent pour partager ensemble la joie. Cette joie sur la victoire de l’équipe nationale malgache qui a fait d’une bouchée les Léopards de RD Congo pour se hisser en quart de finale de la coupe d’Afrique et des Nations (CAN).

Mais force est de constater que cette victoire, ou en tout cas la liesse qui en est découlée, ne fait pas que des heureux. Il y a aussi des cafardeux, pour ne pas dire haineux. Parmi eux, Seda Ibrahim Biladi, un ancien étudiant en Marketing et Management à Madagascar où il a eu à diriger une association des étudiants Comoriens.

Sur son mur Facebook il dégaine: « les malgaches ne nous ont jamais aimés ». Pour étayer ses propos, il ressort de sa mémoire le massacre de Majunga de 1976 au cours duquel près de 2000 comoriens furent tués en l’espace de 3 jours. En tant qu’ancien étudiants sur la grande île, Seda rappelle aussi ce parcours du combattant pour obtenir le visa de séjour. « Un mauvais traitement » qui semble être réservé aux seuls étudiants Comoriens.

« Avez-vous déjà vu un malgache mettre notre drapeau national en photo de profil ou soutenir notre équipe nationale (les Coelacanthes) ? », s’en prend-t-il à ces internautes comoriens qui s’engouffrent dans le virtuel « Alefa Barea ». Espérons que Seda n’était pas parmi ces étudiants Comoriens qui ont toujours contourné les règles et encouragé la corruptions durant leur séjour à Mada. Espérons également qu’il n’a pas laissé des enfants chez Ratsiraka (une autre façon chez les Comoriens pour désigner Madagascar)

2 commentaires sur Ce sortant de Madagascar s’oppose à la liesse des Comoriens suite à la victoire des Barea

  1. Remonté l’histoire ce sont des comoriens envoyé par la France pour Matter le soulèvement de 1947 pour l indépendance de Madagascar des comoriens ont eux des enfants avec les malgaches après ils les ont abandonnés les malgaches non jamais digéré d autre religion que le christianisme et toute ca ce a cause des comoriens

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*