Céii de Ndzuani : le Sg dément avoir été «pris en otage» et confirme l’élection de Salami

wpid-screenshot_2016-04-14-11-20-23-1.png

Cinq sur neuf commissaires ont déclaré élu le candidat du parti Juwa avec 50,21 % des suffrages, contre 49,79 % pour le gouverneur sortant et candidat de l’Updc (Union pour le développement des Comores). Ils démentent avoir proclamé ces résultats ‘‘sous la pression’’ comme le prétendent le président de la Ceii de Ndzuani et celui de la Ceni.

image

Les résultats provisoires du deuxième tour de l’élection du gouverneur de Ndzuani ont été proclamés le matin du mercredi 13 avril par le secrétaire général de la Commission électorale insulaire indépendante (Céii) de l’île, Mohamed Ahmed Salim, au siège de la Céii et en présence d’une foule assez nombreuse. Ils déclarent le candidat du parti Juwa, Abdou Salami Abdou, vainqueur avec 50,21 % des suffrages, contre 49,79 % pour le gouverneur sortant et candidat de l’Updc (Union pour le développement des Comores).

Sardou Moussa /Alwatwan

1 commentaire sur Céii de Ndzuani : le Sg dément avoir été «pris en otage» et confirme l’élection de Salami

  1. Nous pouvons qualifié ce genre de responsable d’un génocidaire car il est dans une manoeuvre dévastatrice de l’île et le pays entier.
    Comment a t-on choisi un type pareil !
    Nous attendons tôt ou tard son procès et devant le peuple il repondra.
    Ces élections sont révélatrices des faces cachées de ces hommes soient disant intellectuels avec des défaillances sans précédentes.
    Que dieu oriente notre cher pays dans le droit chemin et le preserve de tous types de démons .

    Vive le peuple comorien dans l’ensemble

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*