Cérémonie de prière mortuaire pour le professeur Ali Moussa dans la ville de Troyes en France

​Samedi 3 septembre, des hommages vibrants et émouvants ont été rendus à Ali Moussa, professeur de l’UdC (Université des Comores) décédé il y a une semaine par noyade dans la ville de Troyes au Nord Est de la France. Tous les ressortissants de Djoumoichongo en France se sont joints aux Comoriens habitant dans ce chef lieu de l’Aube pour accomplir les obligations prescrites  par l’Islam lorsqu’un tel drame se produit au sein de la communauté.

La journée a commencé par l’arrivée des délégations venues de Marseille, Nice, Lyon et Paris pour procéder au lavage du corps et à la prière selon le rite musulman. Les éloges d’Ali Moussa n’ont pas cessé toute la journée parmi tous ceux qui ont fait le déplacement, suivis de plusieurs moments de recueillements et d’intenses émotions. Les témoignages sur la générosité et la bonté de notre frère Ali Moussa ont été particulièrement  poignants. L’amitié affectueuse qu’il avait nouée avec tous les Comoriens de Troyes depuis son installation dans cette ville en 2014 a marqué tous les esprits. Sa perte y laisse un vide sidéral.

C’est en milieu de journée que tout le monde s’est rendu à l’une des maisons funéraires de la ville pour  effectuer avec douleur et tristesse le lavage du corps de notre frère décédé. L’Imam a ensuite invité tous le monde à se mettre en rang pour la prière mortuaire. 

Avant la tenue de cette prière, il a pris quelques minutes pour rappeler à chacun de nous en quoi consiste cette prière chez les musulmans. Après la « salat janaza », la sourate yasin a été lue en chœur comme à l’accoutumée, suivie de plusieurs Dou’aa sollicitant le pardon et la clémence  du Miséricordieux envers notre frère.

Nous imaginons la douleur de tout le pays et plus particulièrement des habitants de Djoumoichongo et de la famille endeuillée qui attendent depuis plus d’une semaine le rapatriement du corps. Malheureusement, avec les problèmes de vol auxquels la diaspora comorienne de France est confrontée depuis des décennies, cette attente risque d’être longue. Le départ de la dépouille de la France vers les Comores est prévu ce vendredi 9 septembre et les funérailles auront lieu samedi 10 septembre 2016 à Djoumoichongo dans la région de Hambou en Grande Comores.


Je tiens à renouveler mes sincères condoléances aux parents, aux frères et sœurs du défunt. Sachez que je partage votre peine en ces moments difficiles et soyez assurés de notre soutien pour cette triste épreuve.

PS : Ali Moussa a laissé derrière lui une femme et trois enfants. Nos pensées vont vers eux. Ne les oublions pas ! 

Daouda Nassurdine

1 commentaire sur Cérémonie de prière mortuaire pour le professeur Ali Moussa dans la ville de Troyes en France

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*