»C’est absolument faux Je n’ai jamais été informé ni consulté d’une telle nomination « .

Voici des propos de SEM Mohamed ABDOULOIHABI ancien Président de l’Île de Ngazidja. Ces derniers jours une vague de messages très virulents circule sur les réseaux sociaux et dans les places publiques de Moroni à Marseille des paris à Lyon. Selon lequel ce dernier est nommé à la Cour Constitutionnelle. Mais le décret a été dechiré par la première dame de la république. Sans maché ses mots l’ex-homme fort de l’île de Ngazidja balaie d’un revers de main ses propos. Il nous a bien repondu de façon très franche, sans faire de détours.  »Pourquoi les gens ont ils publié des fausses informations? s’interoge il. En tout cas si un jour cette information se justifie , on dirait  » YEMBE KEDJA ZALOI hoytsoni » « . C’est quelqu’un qui le mérite. Il a la carrure et les compétences pour diriger cette institution. Pour votre mémoire: Mr ABDOULOIHABI est un magistrat de formation Diplômé à l’École Nationale de la magistrature section Internationale (France) en 1989 – 1990. Il a une expérience aguerrie dans l’administration publique. M. ABDOULOIHABI a été nommé dans plusieurs poste à la justice Comorienne. un détour à l’Aseemblée Nationale, au Ministère des relations extérieures, ministère de l’Intérieur, ministère de la Justice et de la fonction publique, en 2001 Il été président de la chambre d’accusation près de la Cour d’appel de Moroni (Comores). et en 2007, il été Directeur de cabinet du chef de l’État chargé de la défense, avant de devenir le 24 juin 2007, président de l’ile autonome de Ngazidja.Quand au sujet de sa candidature à l’election presidentielle de 2016,il nous a promi de nous repondre dans qulque semaines.

Mohamed ABDOU HASSANI (ORTEGA)11ktwloi

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*