En ce moment

C’est Wirdane qui connait la vérité du 28 mars 2019

L’affaire du commandant Faissoil du 28 mars 2019 est revenu sur la surface. Dans un premier temps, tous les prévenus sont libres sauf Saleh Assoumani qui, lui aussi, a quitté la prison pour raison de santé. Au niveau de la justice l’enquête est au point mort. Aucune investigation n’est réalisée.

La justice se passe sur Facebook. Les partisans du régime, Kemba et Msa Ali Djamali ont créé des faux compte notamment désignent les coupables et prononcent les peines. La procureur Loubna publie les messages.

Mais toute personne intelligente peut se poser les bonnes questions. Que s’est-il passé le 28 mars 2019?

Wirdane a pris un pistolet et il est entré en prison. Il a libéré le commandant Faissoil. Ils ont récupéré Nassor en chemin et ils sont entré à Kandani. À Kandani, Faissoil, Nassor et Moutu ont été tués par balles.

Mais Wirdane est vivant, handicapé mais totalement conscient.

Pourquoi on demande pas à Wirdane ce qui s’est passé ? Pourquoi on demande pas à Wirdane qui était le commanditaire ? Selon nos informations, le ministre Kiki savait que Wirdane avait un pistolet. Contrairement à ce qu’il a affirmé, Wirdane n’avait pas de mandat pour aller en prison.

Wirdane est le seul témoin vivant. Si le gouvernement le tue, on saura jamais ce qui s’est passé.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*