Chambre d’agriculture : Momo élu président 

Mohamed Soilihi dit Momo vient d’être élu premier président de la toute nouvelle Chambre d’Agriculture, de la Pêche et d’élevage. Il a dit remercier la commission d’organisation du « bon travail effectué » et dédier sa victoire à sa défunte femme qui l’a toujours soutenu dans ce combat pour le développement de l’agriculture dans le pays.
L e vote a eu lieu avant-hier lundi à la vice-présidence en charge de l’Agriculture. Mohamed Soilihi (Momo) a été élu à l’unanimité des délégués présents des trois chambres insulaires, 8 présents sur les 12 plus 2 procurations. « Je remercie la commission d’organisation du vote pour le travail effectue parce que le travail n’était pas facile, compte tenu des perturbateurs qui se sont manifestés », déclarait Momo avant de poursuivre : « Cette victoire, je la dédie à ma défunte épouse qui s’était engagée dans ce combat et qui m’a beaucoup soutenu. Et aussi à mon prédécesseur, le Dr Kassim Saïd Hamadi qui m’a légué cet héritage exigeant. » Il a dit également remercier les ‘’7000’’ adhérents au niveau national du Fnac-Fa « qui sont toujours restés fidèles à lui. » Le premier président de la toute nouvelle Chambre d’agriculture veut vite se mettre au travail, après son éclatante victoire. « Je suis disposé sans délai à travailler ensemble avec les deux ministères de tutelle de la Chambre, à savoir le ministère de l’agriculture et celui de l’Economie pour le bien de notre agriculture, notre pêche et notre élevage », montrait-il. Le nouveau président se réjouit pour « les grandes perspectives » qui s’offrent à cette nouvelle institution. 

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

« Nous avons aujourd’hui un atout majeur parce que le Président de la République, Azali Assoumani, a placé l’agriculture parmi les priorités des priorités de son actions. Pour vous dire que depuis le défunt Président Ali Soilihi, aucun autre Président ne s’est engagé clairement pour l’agriculture que le Président Azali », souligne Mohamed Soilihi. Il a appelé à cet effet les agriculteurs, les pécheurs et les éleveurs à « saisir cette opportunité pour lutter contre les trois maux qui frappent notre pays : le chômage, la pauvreté de masse et le mal bouffe qui engendrent des AVC. » Selon lui, les évacuations sanitaires coûtent au pays plus de 900 millions FC. Momo s’est dit en fin persuader que « cette nouvelle Chambre d’agriculture est un outil stratégique pour l’émergence souhaitée par le Président Azali. »
Nakidine Hassane

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*