Chaque membre de la diaspora doit payer 10 euros: La taxe de la Diaspora

Opinion libre: Le régime de l’émergence vient de créer une « nouvelle recette propre », il paraît que c’est une idée de notre ami, adepte de la théorie de « fonds propres »

Pour participer et contribuer à l’Emergence 2030, Al-Imam Azali vient de soumettre au Parlementaire Français, d’origine Comorien, en visite à Moroni, une proposition de taxe de dix Euros (10€) à tous les Franco-comoriens(nes), Résidents (tes), une taxe destinée à la construction de l’Hôpital El-Maarouf

Ainsi, le Parlementaire Said Ahamada a promis à Al-Imam Colonel Azali que dès son retour, il va soumettre une proposition de loi à l’Assemblée Nationale Française allant dans ce sens, mais il ne croit pas qu’elle serait recevable

Par ailleurs, le Parlementaire a proposé Azali un plan B, l’organisation des Grands Madjelisses en Métropole et en outre-mer
Les secrétariats des Diasporas comoriennes de Paris et Marseille sont saisis par le parlementaire, pour étudier la faisabilité d’une telle manifestation de quête

Quant à la délégation de la Diaspora sur les Assises ont juré devant Al-Imam qu’ils vont mobiliser la Diaspora pour construire l’hôpital El-Maarouf

Pour leur part, la Communauté des Clavistes de Facebook, organise une manifestation sur le Parvis des droits l’homme, à l’esplanade de Trocadéro, pour dénoncer le Député Saïd Ahamada et la Délégation de la Diaspora des Assises

Les sympathisants de l’émergence 2030, ironisent les déclinologues clavistes des bons à rien. Des citoyens des secondes zones qui sabotent les intérêts de la nation

Le Parlementaire Said Ahamada est attendu de pieds ferme.

Mohamed Hadji

4 commentaires sur Chaque membre de la diaspora doit payer 10 euros: La taxe de la Diaspora

  1. Certains officiers de L’AND sont dans les viseurs du despote sanguinaire azali assoumani mougabe.
    La création d’une cour de sûreté d’exception est tout excepté un hasard.
    Tout d’abord, le dictateur sanguinaire azali assoumani mougabe veut liquider certains officiers supérieurs de L’AND en vue d’avoir le dessus de l’armée. Car, il juge qu’une partie de ce corps reste incontrôlables. Pour lui, la naissance de ce tribunal d’exception est une arme politique redoutable. D’une part ,il s’agit de juger les opposants récalcitrants. Et d’autre part, de mettre en garde contre une éventuelle tentative de l’armée pour prendre le pouvoir. De surcroît, il pourrait aussi user cette dernière pour un complot dans lequel, azali serait le commanditaire.
    Il faut dire qu’au sein de l’armée nationale de développement bon nombre d’officiers sont indésirables par le Maddof des Comores. Pour lui, les indisciplinés doivent stratégiquement quitter l’armée. Par conséquent, les relations entre certains officiers et le dictateur sanguinaire azali assoumani sont difficile. C’est ainsi qu’il cherche à tout prix à épurer l’armée. Cet homme dangereux va légitimer ses actes malsains.

    Bref, azali assoumani mougabe ne cesse de songer à se faire lui-même un putsch. Il pourrait être la même procédure que celle utilisée en Turquie.

  2. Azali assoumani mougabe joue t-il les jeux de la ponzi ou de Bernard Madoff ?
    La diaspora ne doit pas être
    taxée de vache à lait. Car, elle n’est pas prête à financer les trous des assises En plus, le salaire du despote sanguinaire azali assoumani oscille de 16 000 euros. Or, un ouvrier franco-comorien touche 1180euros par mois. Au delà de ce salaire, il faut compter les charges et les crédits bancaires. Par ailleurs, le gouvernement de cet homme tellement dangereux doit commencer d’abord à diminuer leurs salaires exorbitants du et celui du despote. Car, ce n’est pas les salaires des franco-comorien résidant en France qui vont combler les appétits financiers de la famille du dictateur sanguinaire azali assoumani mougabe. Il faut noter que ces hommes et femmes sont tellement taxés et que leur salaires squelettiques ne suffisent pas à répondre leur quotidien. Vous devez savoir que les taxes douanières, l’électricité, les taxes judiciaires car, pour avoir une décision rendue par un tribunal, il faut débourser une somme importante. Toutes ces taxes vont dans la ville de Mitsoudje.
    Bref, monsieur azali assoumani mougabe les comoriens en ont assez de vos appétits financiers. Il est temps d’arrêter les pratiques douteuses de l’escroc du siècle Bernard Madoff aux États-Unis.

  3. Azali se donne comme salaire , un salaire bien garnis que le salaire du president des ETATS UNIS D’AMERQUE et c’est le peuple qui paye son salaire pour un travaille jamais fait ,pour un pays pauvre que les Comores , et il a le culot de vouloir taxer la DIASPORA ? En tout cas AZALI ne manque pas de culot , il est plus que culoté le bougre , en tout cas 2021 c’est le tour d’Anjouan qu’il fasse beau ou qu’il neige

Répondre à mohamed dhoiffir ousseni Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*