Charlie hebdo: Ces politiciens comoriens qui proclament « Je suis Charlie»

charlieL’image a fait le tour des réseaux sociaux, elle a provoqué la colère et l’indignation des internautes. Les leaders de certains partis politiques se sont réunis pour afficher leur soutien au journal satirique Charlie hebdo. Plusieurs personnalités politiques avaient pris part à cette cérémonie dont Saïd Larifou du parti Ridja, Mohamed Daoud alias kiki du mouvement Orange, Houmadi msaidie du Radhi

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

C’est une image qui va marquer les générations à venir. C’est la première fois que des comoriens soutiennent un journal qui insulte et caricature le prophète Mohamed (SAW). Personne ne peut soutenir les attentats qui ont fait 12 morts mais ce n’est pas pour autant qu’on doit accepter les caricatures sur notre prophète.

Les politiciens et journalistes comoriens qui chantent «JE SUIS CHARLIE, JE SUIS CHARLIE » doivent savoir qu’en s’identifiant à CHARLIE, ils soutiennent intégralement la ligne éditoriale du journal satirique Charlie Hebdo.

Le journal satirique a récidivé à travers sa parution de ce mercredi 15 janvier mettant (encore) en vedette, à la première page, une caricature provocatrice du Prophète Mohamed (SAW) ! Et, pire, lui faisant proclamer, lui aussi, le fameux slogan «Je suis Charlie» ! Se prétendant pourtant Héros de la liberté d’expression, Charlie Hebdo fait ainsi parler le prophète Mohamed(SAW), lui prête des propos qu’il n’a jamais tenus, et donc diffame et calomnie notre prophète. L’histoire donne raison à l’intellectuel musulman Tariq Ramadan, qui avait depuis longtemps averti sur les risques que comporte cet «humour de lâche». Tiré à sept millions d’exemplaires et traduit en 16 langues, Charlie Hebdo, à travers ce numéro d’honneur de merde, persiste et signe dans son insolence à l’égard de la sacralité du personnage du prophète Mohamed (SAW) et dans son offense habituelle contre les musulmans.

 

6 commentaires sur Charlie hebdo: Ces politiciens comoriens qui proclament « Je suis Charlie»

  1. « je suis Charlie » n’est pas un mouvement de soutien au journal « Charlie hebdo » C’est un mouvement de soutien aux victimes du terrorisme, de la barbarie, des idées sectaires, du détournement de la religion …
    Je suis Charlie, je suis juif, je suis flic, je suis musulman, je suis chrétien, je suis jeune fille nigériane, je suis civil irakien , je suis femme yezidi, je suis tous ces gens quoi meurent parce qu’ils sont tout simplement eux même et parce que des ignares et des barbares veulent imposer leurs idées.
    Je ne soutiens pas la ligne éditoriale de charlie hebdo et ses provocations contre toutes les religions, mais je suis charlie parce que personne n’a le droit de tuer pour imposer ses idées. Bravo à tous les musulmans qui luttent contre le terrorisme car ils en sont eux même les premières victimes.

  2. l’ignorance peut conduit une personnes à mettre de la merde dans son assiette.nous condamnons tous le terrorisme.mais,dans la vie,il y a tjr de limites.concernant à nos politichiens sont des mal éduqués

  3. La honte de soutenir le journal de charlie et de ne pas condamner en même temps la caricature de notre chère bien aimé (saw) lA mort mystérieuse de 12 personnes de nationalité française a ébranlée le monde entier alors que la France a causé la mort des centaines des comorienne à Mayotte à cause de visa balladure Je suis charlie kwaswa kwaswa

  4. chaque jour,on se demande à quoi sert de courir?
    la réponse est juste de partir à point.donc je parle de la façon dont se comportent nos leaders politiques.Ils se presentent à l’etranger (FRANCE) sous forme des mendiants.Alors forcement ils n’auront pas d’autre choix que de faire tous ceux qu’on leurs demandent.mais le pire vous qui ne comprenez pas et qui courez derrière eux pour les voter. tsi tsihe ngamdjo tseha tsena incha ALLAH !!!!!!!!!!!!!!!

  5. Il n’est surtout pas confondre les aspects de la religion et ceux du terrorisme .C’est qui est sûr tant qu’il n’y a pas une solution pour la Palestine , il n’y a pas de paix dans le monde.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*