Clôture de l’“Assemblée des jeunes” : Les 27 “députés” ont adopté leurs résolutions

Les députés adolescents ont présentés, samedi, à l’occasion de la clôture de l’“Assemblée des jeunes“, leur document qui comprend les résolutions adoptées pour faire face à deux problèmes et non des moindres, la crise énergétique et le chômage des jeunes. Ils étaient en tout vingt-sept ambassadeurs et se sont planchés pendant cinq jours par des expositions et des débats sur leurs parts de contribution sur ces phénomènes propre à la société moderne.

“Les résolutions viennent des réflexions des jeunes qui ont proposé plusieurs solutions pour les deux thèmes“ a rappelé l’officier de la jeunesse au ministère de la jeunesse et des sports de Maurice Sharon Ameer. Ils ont accordé un intérêt particulier à la formation professionnelle et technique pour une meilleure insertion des jeunes dans le monde du travail.

Ensuite, on y trouve des propositions sur la création d’emplois spécifiques aux jeunes, sans doute, pour contourner la barrière “expérience“ souvent exigée par les appels de recrutement. “Tout c’est bien passé, nous avons fait un très bon travail“ se vante le jeune Mohamed Bilih Kadar de la délégation djiboutienne. Dans ce même volet des emplois pour les jeunes, l’assemblée retient le maintien d’un salon annuel pour l’emploi dédié à la jeunesse.

Le document prône, par ailleurs, une forte sensibilisation sur les dangers de destruction des énergies fossiles. Dans la logique d’économie qui sera centré sur les énergies renouvelables. Maintenant comment va-t-on faire pour financer ses humbles projets? Zababi Msaidié explique ce sont les projets qui appellent les financements et non l’inverse.

“Il y a beaucoup de fonds qui attendent pour financer des projets d’énergies renouvelables, comme cela a été dit dans le sommet à Rio (Brésil, Ndlr)” L’encadreur de la délégation réunionnaise, Sabrina Thenor, assure que c’est un travail qui va s’ancrer dans la mémoire de ces jeunes. ‘’Il ya 16 ans de cela, j’ai participé à cette assemblée, aujourd’hui c’est moi qui conduit les jeunes réunionnais, j’ai donc pris foi en ce que je fais par ma propre expérience“ temoigne-t-elle. C’est Sharon Ameer qui était chargé de l’harmonisation et de la saisie du document.

Toyb Ahmed   Source: Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*