Communiqué de l’exécutif de l’île d’Anjouan

UNION DES COMORES
Unité – Solidarité – Développement
———-
EXECUTIF D’ANJOUAN
———-
COMMUNIQUE

Malgré les appels répétés de la classe politique nationale, de la société civile, de l’Exécutif et du Conseil de l’île d’Anjouan, pour l’organisation d’Assises nationales inclusives, démocratiques et indépendantes, le pouvoir central a persisté dans sa démarche partisane. De nombreuses voix ont dénoncé cette mainmise et ce manque d’ouverture qui mettent en danger la cohésion nationale et la stabilité du pays. L’usage de la force publique pour faire taire toute voix discordante en est la meilleure illustration.
De nombreux observateurs indépendants ont souligné, la récupération des Assises pour des desseins politiques par le pouvoir central, l’inféodation du comité préparatoire (CPAN) et l’instrumentalisation des experts qui ont servis de caution, certains malgré eux.

Les conclusions qui émanent des Assises confirment les craintes de l’Exécutif d’Anjouan, à savoir la suppression sournoise du principe de la Présidence tournante entre les îles et l’anéantissement de l’autonomie des îles pour mettre en place un régime présidentiel quasi monarchique.

L’Exécutif d’Anjouan attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur le caractère partisan et sur l’illégitimité des Assises qui viennent d’avoir lieu et rejette les conclusions qui en sont issues. Ces conclusions unilatérales n’engagent que leurs promoteurs.
Fait à Mutsamudu, le 9 février 2018
L’Exécutif d’Anjouan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*