Communiqué de presse : assises nationales – Mohéli appelle au rassemblement et à la mobilisation !

Fomboni, mercredi 6 décembre 2017,

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Afin de sensibiliser la population comorienne à Mohéli quant à la tenue des assises nationales, une réunion publique s’est tenue à Fomboni en présence du Président de l’Union des Comores, SEM AZALI ASSOUMANI. 

Le chef de l’Etat a profité de la tenue du conseil des ministres à Mohéli pour répondre à l’invitation de la population à participer à ce rendez-vous citoyen et participatif en présence des autorités insulaires, du Président du CPAN, du Grand Cadi des Comores et des représentants de la société civile.

Un événement historique
Portées par une société civile comorienne soucieuse de son développement et de son avenir, les assises nationales ont été souhaitées à la suite de trois alternances politiques et démocratiques et ce, dans un climat de sérénité et de paix retrouvés en Union des Comores. 
Le Président AZALI a salué la maturité de la population comorienne à vouloir prendre en main son propre destin et définir les contours de son développement dans un contexte pacifié et serein. 
C’est la première fois qu’une nation, alors qu’elle ne souffre d’aucune crise, ni ne sort d’aucun conflit, décide faire son propre bilan aussi bien institutionnel qu’économique.

Des assises économiques et sociales avant d’être politiques !
Les Assises Nationales constituent un cadre idéal de réflexion pour consolider l’unité nationale et poser les bases d’une meilleure gouvernance. C’est pourquoi la présence de toutes les composantes du pays, notamment les partis politiques, est essentielle, car la voix de toutes les comoriennes et de tous les comoriens compte. 
Mais ces assises, comme l’a rappelé le chef de l’état, sont économiques et sociales avant d’être politiques. Par conséquent, tous ceux qui ne prendront pas part à ce grand rendez-vous citoyen de tous les comoriens, porteront une lourde responsabilité auprès de l’histoire comme la rappelé le Grand Cadi des Comores.


Un appel à l’unité, au rassemblement et à l’apaisement


Établir les bases d’une discussion saine et apaisée du bilan des 42 ans d’indépendance de l’archipel comorien constituera le défi principal de ces assises nationales. 
Le Président du CPAN a rappelé que le débat d’idée et la contradiction au sein de ces assises nationales ne sont pas une option mais une nécessité en vue de construire un avenir serein et pacifié pour notre pays. Cet appel au débat a été renforcé par le Gouverneur de l’ïle de Mohéli qui considère notre diversité intellectuelle comme une force et un atout pour le développement de l’archipel.
La mobilisation de tous est nécessaire d’autant que les débats se dérouleront en comorien afin que personne ne soit exclus et puisse venir exprimer ses idées et apporter sa pierre à l’édifice Comores.

Ces assises porteront la base des Comores de demain, la base des Comores émergentes. Une émergence qui ne peut se faire sans l’implication de toutes les comoriennes et de tous les comoriens.


Faire le bilan des 42 ans d’indépendance est une chance unique dont s’est dotée la population comorienne pour créer ses propres conditions de développement dans l’unité, la paix, la démocratie et la sécurité. 




Service presse Présidence de l’Union des Comores

3 commentaires sur Communiqué de presse : assises nationales – Mohéli appelle au rassemblement et à la mobilisation !

  1. azali hier toi est ikilou msaidié ( balbala ) djaé hamada abdoulhabi bolero kiki on dit non sambi non aux assises or c était le moment à la fin de cycle d ikilou aujourd’hui l hasard vous etes président vous voulez dire fin de tour or la deuxième tour commence vous ne pouvez pas priver les autres de leurs tour

  2. MONSIEUR LE PRESIDENT JE SUIS PATRIOTE ET JE SUIS CONTRE LES ASSISES ET ALORS .VOUS N’AVEZ PAS FAIT LE GRAND MARIAGE ET VOUS PORTEZ LE MHARUMA A TOUT MONSIEUR LE PRESIDENT ET ALORS C’EST VOTRE CHOIX .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*