Communiqué de presse du Comité National Olympique des Comores

Le 24 décembre 2016, l’Assemblée Générale du Mouvement Olympique COSIC dans son ensemble a voté son Bureau Exécutif sous la supervision du CIO (le Comité International Olympique) et de l’ACNOA (l’Association des Comités Nationaux Olympique d’Afrique).

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

 

Dans l’environnement sportif national, continental et international, il n’existe aucun doute sur la légitimité du Comité, Exécutif issu de ces élections.
Cette légitimité est d’autant plus fort qu’elle est confirmée par une Motion de soutien signé conjointement par 11 Présidents des 15 Fédérations Sportives Nationales régulièrement affiliées et reconnues par le COSIC.

Il s’agit de :

Fédération Comorienne de :

Basketball

Boxe

Cyclisme

Football

Handisport

Haltérophilie

 

Karaté

Pétanque

Taekwondo

Tennis

Volleyball

Représentant des Athlètes
Les autres Fédérations Sportives à savoir, Le Handball, le Tennis de Table le Sport Scolaires doivent vite se conformer aux règles, Statuts, Charte et Ethique, pour pouvoir retrouver leur place au sein du Mouvement Olympique.
Seul, un petit groupuscule de candidats malheureux et mauvais perdants  soutenu par 3 ou 4 Fédérations Sportives (Athlétisme, Natation, Lutte … ), crée de toutes pièces sans mobile réels, une mascarade de crise avec comme leitmotiv, déclarent-ils haut et fort, empêcher le Comité National Olympique des Iles Comores de développer ses activités et du coup  paralyser le sport comorien.

Malgré la position conciliante adopté par le BE, nous avons le regret de constater que l’escalade des agissement visant à déstabiliser le CNO vont en s’intensifiant.
A l’heure qu’il est un Comité Ad hoc autoproclamé mène un vrai travail sape du Cosic en direction de l’opinion publique, en témoigne le ‘’Mémorandum’’ sorti.
Et tout récemment ce même groupe a tenu une Conférence de Presse le 27 set 2017, acte visant délibérément à calomnier, insulter et pour corroborer le tout, proférer des menaces physiques à l’endroit des membres du BE et son Siège.
Le Bureau du Comité National Olympique condamne avec la plus grande fermeté ces agissements ignobles et informe le Mouvement Sportif National qu’il entend prendre très rapidement ses responsabilités contre leurs auteurs et les Fédérations concernées comme le demande expressément  le Comité International Olympique(CIO) et l’ACNOA, conformément au Code de l’Ethique  et de la Charte Olympique.
Fait à Moroni  le 28 septembre 2017

Le Comité Exécutif

Comité National Olympique des Comores

 

A voir aussi :

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*