Communiqué du ministère des affaires étrangères 

UNION DES COMORES

Unité – Solidarité – Développement

————–

Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, de la Francophonie, chargé des Comoriens de l’Etranger

—————
جمهورية القمر المتحدة

وحدة – تضامن – تنمية

————–

وزارة الشؤون الخارجية والتعاون الدولي

المكلفة بالقمريين في المهجر
La délégation comorienne aux travaux de la 72ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, conduite par Son Excellence Monsieur AZALI Assoumani, Chef de l’Etat est arrivée à New York le 16 septembre 2017.

– La Délégation présidentielle a été accueillie par l’équipe de la Mission Permanente des Comores à l’ONU, ainsi que la délégation technique du Ministère des Affaires Etrangères qui a précédé la délégation la veille.

– Le Président Azali Assoumani prendra part au débat général qui s’ouvre le mardi 19 septembre. Il interviendra à ce débat le 21 septembre 2017 en début d’après midi.

– En attendant cette date, le Président AZALI a pris part à la réunion de haut niveau présidée par le Secrétaire Général de l’ONU qui s’est tenue en marge de de l’Assemblée Générale et qui s’est penchée sur l’examen d’un pacte de lutte contre les agressions et abus sexuels qui se tiendra en marge.

– Son Excellence Monsieur AZALI Assoumani, Chef de l’Etat a ensuite débuté ses rencontres bilatérales ce lundi 18 Septembre 2017 à New-York avec Son Excellence Mr. Alpha Condé, Président en exercice de l’Union Africaine.

– Des questions d’ordre international ainsi que la situation politique en Union des Comores ont été au cœur des discussions entre les deux chefs d’Etat. 

– D’un autre coté, la Première Dame des Comores, Madame AZALI Ambari, qui fait elle aussi partie de cette Délégation entamera ses rencontres dès demain et prendra part aux fora de ses Homologues qui, comme a l’accoutumée, se retrouvent en marge de l’Assemblée Générale.
Moroni, le 18 Septembre 2017

1 commentaire sur Communiqué du ministère des affaires étrangères 

  1. AH ,PAUVRE COMORES , CET ANNÉE LE PRESIDENT COMORIENS N’A PAS PU PLEURNICHER SUR LA TRIBUNE DES NATION UNIS COMME D’ HABITUDE , DE LA PRESENCE FRANÇAISE SUR L’ ILE DE MAYOTTE DEVENU FRANCAIS DEPUIS 1841 , QUE LES VOLEURS COMORIENS VEULENT SE L’ APPROPRIER EN VAIN .
    OHH OHH PAUVRE COMORES

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*