Communiqué du ministère sur la mort de la jeune femme enceinte décédée

Le Ministère de la Santé a appris avec émotion le décès d’une patiente et de ses deux bébés à l’hôpital El’maarouf. Aussitôt après avoir été informée, la Ministre de la Santé s’est rendue à l’Hôpital national pour connaître ce qui s’est réellement passé.

L’intérimaire du DG, la Surveillante Générale ainsi que tout le personnel de garde du jour du drame étaient là. La version des faits exposée par les responsables de l’hôpital, qui a ensuite été confirmée par les membres de la famille de la défunte, corroborent.

Malheureusement, ce qui a été publié dans les réseaux sociaux n’est que pur mensonge. Il n’y a eu aucune négligence dans la prise en charge de la femme enceinte qui est arrivée en urgence à El’maarouf. Sa famille a même téléphoné à la Surveillante Générale, Madame Jamila, pour affirmer leur disponibilité à poursuivre en justice les personnes qui ont publié les fausses rumeurs.

La Ministre de la Santé a exigé qu’un rapport soit immédiatement faite par les médecins et responsables qui étaient présents depuis l’admission de cette femme à l’hôpital.

Le Ministère a demandé l’ouverture d’une enquête. La Direction de l’hôpital, avec le soutien de la famille de la défunte, a déjà fait recours à leur avocat pour que la vérité soit connue.

Le Ministère attend que le rapport lui soit remis pour se prononcer définitivement et officiellement sur ce qui est arrivé.

Il faut savoir que le personnel d’El’maarouf a fait tout son possible pour sauver la vie de leur patiente dès l’instant qu’elle est admise dans leurs services. Malheureusement, les jumeaux n’étaient pas vivants depuis bien longtemps avant son admission à l’hôpital.

Le Ministère avait laissé les soins aux services de communication de l’hôpital pour mieux informer au sujet de cette tragédie.

La Ministre de la Santé présente ses sincères condoléances à la famille de la défunte et tout le village de Vouvouni Mboudé.

Enfin, le Ministère de la Santé communiquera amples informations une fois que le rapport sera remis à la Ministre.

Ministère de la santé

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*