Communiqué du parti Juwa:

A l’instar des autres Partis, et à la demande du Président de la République, Azali Assoumani, pour la première fois, et après en avoir informé le Bureau Exécutif du Parti, le Secrétaire Général du Parti Juwa, Monsieur Ahmed El Barwane, a été reçu hier, Lundi 15 Janvier 2018, à Beit Salam. A l’occasion de l’entretien, le Président a tenu à réitérer l’importance qu’il accorderait aux prochaines Assises dites ‘ nationales ‘ et a affirmé qu’il souhaiterait voir la participation de toutes les couches sociales, de la classe politique et de la société civile. A ce propos, il regrette la décision du Parti Juwa de ne pas prendre part à cette rencontre.
Pour sa part, le Secrétaire Général du Parti Juwa, tout en remerciant le Président de la République pour la considération qu’il a accordé à notre Parti, a saisi l’occasion pour lui exprimer également notre attachement à la tenue d’Assises Nationales indépendantes et inclusives conformément à l’objectif préconisé initialement par le Mouvement du 11 Août et pour lequel, d’ailleurs, le Parti Juwa avait été un des Partis qui avaient manifesté leur adhésion. Le Secrétaire général a tenu à souligner la disposition du Parti Juwa à participer à tout forum dont le format et la démarche seraient ceux proposés à l’origine par le M11.

En outre, le Secrétaire Général n’a pas manqué de souligner notre inquiétude, qui est aussi celle de la majorité du peuple, de voir que des institutions fondamentales de la République telles que Cour Constitutionnelle, la Commission anti-corruption, le Haut Conseil de la magistrature et la Délégation des droits de l’homme et la libre expression des citoyens soient expressément bâillonnés. Il a déploré la non organisation des élections partielles à Niumakelé pour compléter le Conseil de l’île de Ndzouani telles qu’exigées par l’arrêt de la Cour Constitutionnelle, ou encore l’absence de possibilité pour les trois Conseils des Îles d’élire démocratiquement leurs représentants à l’Assemblée de l’Union, pour ne citer que cela.

 

Fait à Moroni, le 16 janvier 2018

 

LE BUREAU EXECUTIF NATIONAL

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*