COMMUNIQUE DU PARTI RADHI

Le RADHI salue la maturité du peuple comorien pour avoir exercé librement son droit de vote en allant s’exprimer largement aux urnes pour le projet de la reforme constitutionnelle et ce malgré l’acte barbare et d’une sauvagerie extrême perpétrée contre un agent de sécurité dans un bureau de vote de la capitale. Acte que le RADHI condamne avec fermeté.

Le référendum s’est déroulé dans le calme et la paix sur l’ensemble du territoire national. Et cela, contrairement aux oiseaux de mauvais augure qui prédisaient l’insurrection.

En effet, les opposants à la reforme constitutionnelle n’ont cessé durant ces quatre derniers mois d’inciter les citoyens à la violence et de dénigrer la Nation à l’extérieur. De tentatives de soulèvement de la population au passage à des actes criminels et terroristes, les oppositions ont préféré la voie des violences à la place du dialogue et cela malgré la disponibilité du président de l’Union et des acteurs des assises nationales. Pire encore, les oppositions se sont engagées dans un dénigrement systématisé du pays auprès de ses partenaires bi et multilatéraux dans le but évident de décourager tout investisseur avéré ou potentiel disponible pour accompagner le pays dans ses efforts de développement.

Fort heureusement, d’Anjouan à Mohéli et de Mohéli à la Grande comore, un grand nombre des comoriens viennent de prouver son adhésion à la réforme constitutionnelle, des reformes qui annoncent des changements structurants sur le plan économique, social et culturel. Et notamment, en engageant une politique rigoureuse pour l’emploi des jeunes, principal défi du pays, l’intégration effective des femmes dans la prise de décisions, en combattant sans relâche la corruption, en commençant par les détournements des fonds liés au programme de la citoyenneté économique, en menant une lutte implacable contre toute forme de terrorisme et en faisant de l’intégration régionale tant australe qu’est-africaine, la garantie de la stabilité politique et de l’essor économique.

Le RADHI félicite toutes les parties prenantes au processus des assises et du referendum, ainsi qu’à la population comorienne qui ont réussi à hisser encore une fois les Comores dans le peloton des pays profondément ancrés dans la démocratie et la paix. Ainsi, le RADHI s’engage auprès du président de l’Union Son Excellence Azali Assoumani, à soutenir la mise en œuvre de la nouvelle constitution que les comoriens viennent d’adopter.

Enfin, le RADHI, appelle les partis et les personnalités de la mouvance présidentielle à poursuivre et à améliorer la dynamique unitaire engagée au cours de cette campagne référendaire pour faire triompher la démocratie, la paix et la sécurité de notre pays.

Le Secrétariat National.

2 commentaires sur COMMUNIQUE DU PARTI RADHI

  1. bravo,vous vivez dans une autre planète c’est la raison pour laquelle vous ne voyez pas ce qui est sut la planète terre.
    il vous fallait des myopes pour observer la terre et spécifiquement les comores présentés comme des petits points sur la carte.
    trop c’est trop Msaidie vous êtes au-delà du raisonnable.
    apprenez à dire un peu de vérité dans votre vie.

  2. MSAIDIé kouna houssaydiwa lewo tsena.Tu te prostitues pour rien. AZALI n’est pas con au point de te nommer ministre alors que tu l’as déjà trahi. Un militaire ne se fait pas enculé 2 fois. PVO M’DROIFUNGA MNAMBé YA HAFA, MDRU KAMFUNGU TSENA

Répondre à MAHMOUD ABADEL MALIK Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*