Communiqué du porte parole de la présidence

« La présidence de l’Union des Comores dément fermement l’allégation selon laquelle Président Azali aurait interdit la parution du journal Al-Watwan de ce jour, lundi 16 avril 2018.

Le Président Azali a toujours défendu et défendra la liberté de la presse.
La Présidence demande également excuses du journal pour avoir prêté des mots au Président qui ne sont pas les siens ».

Mohamed Issimaila, porte-parole de la Présidence

3 commentaires sur Communiqué du porte parole de la présidence

  1. on a beau à démentir,Monsieur le porte malheur,qui peut croire à ce gouvernement,allez vous démentir la reprise des expulsions des comoriens des autres Iles à Mayotte.Vous mentez au peuple.Les soit disant réactions fermes du Ministre Soefou ne sont que du poudre aux yeux.Ici la France bloque ses visas et du côté comorienne on autorise un Ministre français à venir aux Comores;on est en face à un gouvernement des incapables et des menteurs

    • Bravo Mr Abdourahamane d’ avoir compris cela .
      En tant que Maoré , je vous honore d’une médaille de Chevalier d’ honneur de la
      haute autorité Française pour avoir pris conscience
      que vous etes face à des autorités corrompus, incapables et menteurs qui vous baratinent sur l’ile Française de Mayotte située plus précisement sur le canale de MOUZAMBIQUE dans l’ archipel des Comores et qu’ils l’utilisent comme leur fond de Commerce pour que la France remplisse leurs poches des miettes mais aussi et surtout pour gagner le soutien du peuple pour instaurer un régime dictatorial absolu .
      Je crains meme que bientot ,vous n’ aurez plus le droit d’ exprimer votre point de vu dans la presse .

  2. Monsieur Ismaila, aujourd’hui tu défends les agissements d’Azali parce que tu es à la présidence . Demain une fois limogé , tu créeras ton parti d’opposition pour critiquer Azali comme tant d’autres. Vous êtes tous des caméléons , vous les soit disant hommes politiques comoriens

Répondre à FOUAD Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*