Communiqué : Rappel au respect de la règlementation sur la presse et les médias

Le Conseil National de la Presse et de l’Audiovisuel (CNPA) a été informé qu’à la suite d’une injonction directe du Ministre de l’Information dans la politique rédactionnelle du journal Alwatwan, la direction et la rédaction du quotidien national ont suspendu la diffusion de l’édition du lundi 16 avril en signe de protestation contre cette forme de censure.

Selon les informations recueillies par le CNPA, cette injonction ministérielle visait à empêcher le journal de diffuser différentes appréciations qui pourraient contredire la justification officielle de la Décision du Président de l’Union des Comores du 12 avril.

Décision qui a transféré les attributions de la Cour constitutionnelle à la Cour Suprême.
Conformément à son rôle de garant de « la liberté des communications audiovisuelles et écrites et l’expression des courants de pensée et d’opinions dans les médias » [Article 92 du Code de l’Information], le CNPA appelle les pouvoirs publics à se conformer au Code de l’Information et la Communication, notamment à ses articles 4 et 5.

L’article 4 garantit la liberté des moyens de communication (l’audiovisuel, la publication, l’imprimerie, la messagerie électronique et la librairie). Toute décision ou contrainte prise en dehors des limites fixées par l’article 5 du Code, est donc illégale et de nature à constituer une entrave à la liberté d’informer.

Par ailleurs, le CNPA rappelle l’obligation qui est faite aux journaux d’informer les lecteurs sur tout changement de parution et aux médias audiovisuels de tenir informer leurs auditeurs et téléspectateurs des modifications dans la programmation de leurs émissions.

Enfin, le CNPA réitère ses mises en garde sur les infractions de presse signalées dans certains médias et les exhorte à se conformer à la réglementation sous peine de sanctions.

CNPA

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*