Comores: colère contre les ordures

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Des manifestants ont érigé des barricades aujourd’hui dans le centre de Moroni pour protester contre l’amoncellement des ordures ménagères dans la capitale comorienne, faute de site de traitement. Plusieurs dizaines de manifestants ont organisé un sit-in devant la mairie. « On ne veut plus de discussions, on veut une solution », a lancé à la foule le député de la capitale Abdoulfatah Mohamed, à la sortie d’une rencontre avec le maire de la ville, à laquelle participait notamment le directeur de cabinet du président Ikililou Dhoinine.

Le conseiller du chef de l’Etat, Ahmed Barwane, a regretté que « la volonté du gouvernement de trouver une solution » se heurte aux « comportements régionalistes de certaines autorités (de l’île de Grande Comore) qui refusent, pour des considérations régionalistes rétrogrades, d’accorder un site au motif que ces ordures proviennent de Moroni ». La crise du ramassage des ordures ménagères dure depuis juin, « faute d’un site approprié pour leur traitement », a déclaré le maire de la ville, Fakridine Mradabi, soulignant que « c’est l’Etat qui doit l’octroyer ».

La capitale comorienne produit entre 35 et 40 tonnes de déchets domestiques par jour, selon la municipalité. Ils sont entassés dans des conteneurs sous le soleil, sur le site de l’ancien aéroport de Moroni-Iconi, à proximité de zones d’habitations et de plusieurs établissements scolaires.

 

 

Lefigaro.fr

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*