Comores : Fortes réductions salariales pour les employés d’un établissement public

 

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

L’établissement public MAMWE, ayant à sa charge la gestion et la distribution de l’eau et de l’électricité dans l’archipel des Comores, est secoué par un grave conflit social entre syndicats et direction.

En grande difficulté financière depuis de longs mois, le nouveau directeur de la MAMWE, Oumara Mgomri, nommé directement par décret par le président comorien Ikililou le 21 septembre 2012, a déclaré vouloir faire des coupes franches, au niveau des salaires de tous les employés – y compris du sien.

« Certains ont perdu jusqu’à la moitié de leur salaire » 

Une mesure drastique qui n’a pas été déjà du goût des syndicats, qui tablaient sur 20% de moins sur la fiche de paie, selon les bruits qui couraient dans les couloirs de l’entreprise.

Et à l’heure de percevoir le premier salaire de l’ère Oumara Mgomri, c’est la douche froide. « Certains ont perdu jusqu’à la moitié de leur salaire. Et même si tout le monde est touché, ce sont surtout les plus petits qui ont le plus souffert« , confirme un responsable de l’entreprise, sous couvert d’anonymat.

Du côté des employés, c’est la soupe à la grimace : « Ce sont les bulletins de paie qui nous ont informés de cette réduction Oumara Mgomri nous avait prévenus d’une diminution, mais pas à ce taux« , fustige un travailleur écœuré.

Une tension qui n’est pas prête de retomber de sitôt, car en coulisses tous les employés en colère réclament la démission de leur directeur.

Source: http://www.indian-ocean-times.com/

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*