Comores- Ghana : les héros on vous dit merci même si on nous a volé la victoire

wpid-screenshot_2015-11-14-07-44-06-1.png

Pour Mmadi Salim, ce géant joueur, André Ayew se souviendra toujours de cette épreuve difficile. Son premier passage aux Comores n’a pas été un moment agréable pour lui et son équipe. Mr André Ayew était entrain de vivre un vrai cauchemar. Ces images en témoignent. Il n’a même pas pensé que la scène allait tourner de cette façon. Et il avait totalement oublié qu’une minuscule fourmi peut piquer et créer une plaie infectée. Ce n’est qu’un petit entraînement pour les Cœlacanthes des Comores. Bravo et bonne suite, les verts.

image

Pour Abdallah Mzembaba, qu’importe le résultat du match retour, nous sommes CHAMPION. CHAMPION de l’Univers, CHAMPION comme je ne sais quoi. Vous avez les Ayew et les Gyan. Nous, nous avons un collectif, toute une fierté, nous avons surtout des supporters de feu. On a gagné, on a battu yé MA GHANA. C’est énorme, c’est la folie. Merci, merci, merci et merci. C’est un nul aux allures de victoire. Tenir tête au grand Ghana est tout simplement magique. Bravo au sélectionneur, aux joueurs, au staff, aux supporters, au peuple comorien. Une pensée spéciale au gardien BEN SALIM BOINA. Big up. Le retour n’est qu’un bonus. Merci à nos héros. foli

image

Pour Mohamed Salim, le but marqué par la sélection Comorienne dans les 10 derniers minutes aurait pu changer la physionomie du match retour
Dommage !!!
On y croit jusqu’au bout.

image

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*