Comores, le pays de toutes les comédies

Opinion libre: Feu le M.11 avant de mourrir a permis à son excellence Colonel Imam de faire ses assises personnelles; même si la plupart ont sauté du bateau avant qu’il ne sombre au royaume des injustices , de la manipulation et de l’assassinat des juridictions, les membres du Mouvement du 11 Août porte une lourde responsabilité et en emporterons leur remord dans la tombe.
Par leur échelle, AZALI a dépouillé le pays de toutes ses lois et sans état d’âmes.

La comédie continue avec un autre machin; ancêtre ou successeur du M 11, je n’en sais rien. Il s’appelle simplement le Collège des Sages, portant la signature d’un Président; cette fois, ce n’est pas un Bazi, mais DAMIR Ben Ali.
N’est ce pas une autre échelle qui permettrait au Colonel des pleins pouvoirs à se proclamer Maréchal sultan sans élection jusqu’au moins en 2031?

Le ridicule ne tue pas, certes, mais il dépersonnalise l’homme. Des hommes connaisseurs de la loi pour l’avoir appris au moins 7 ans ont répondu à l’appel de celui là même qui tue la loi. Nos bacheliers plus sept au moins ont écouté, applaudi et sont satisfaits car le Président les a félicités de leur grande réalisation malgré des conditions difficiles. Une bonne vingtaine d’avocats, certains avec plus de 20 ans d’expérience motivés certainement par le bras droit de la gauche d’AZALI, l’ancien avocat au barreau de la Reunion Maitre LARIFOU.

J’attends avec la plus grande impatience le plan d’action des gouverneurs des îles, les membres de la Cour Constitutionnelle pour la défense du droit, des lois et par la capacité de mobiliser la population et rappeler à l’armée sa mission. Non à la longue liste des martyrs ou des innocents souffrant le martyre.

BEN ALI.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*