Comores :quand Boléro et Houmedi et Anzali se réconcilient en secret

politique

Personne ne croirait à cela et pourtant c’est vrai. Boléro et Houmedi Msaidié ainsi que Anzali Assoumani se sont réconciliés en cachette. Ils continuent encore à prendre le peuple comorien pour des imbéciles.

Selon une source sûre du ministère de l’Intérieur, une réunion secrète s’est tenue quelque part dont je tais le nom pour des raisons de sécurité, entre Bolero, Houmedi Msaidie et Azali Assoumani pour se réconcilier en catimini. Et ce n’est pas tout, ils agissent sur le dos du président Ikililou qui ne se rend même pas compte des manœuvres de ces hommes.

Ces hommes qui ont géré le pays d’une main de fer pendant six ans font semblant de se détester en public et pourtant ils sont très amoureux en privé et essaient d’endormir Ikililou.politique

Des retrouvailles qui ont fait l’objet d’une mise en place d’un plan machiavélique pour reconquérir le pouvoir par tous les moyens nécessaires. D’abord l’annonce du retour de Mohamed Bacar fait partie de cela. Ensuite, la source précise que Bolero qui se trouve actuellement en France est porteur d’un message d’Azali pour la chambre noire des coup d’état de l’Elysée.

A en croire la même source, Boléro est chargé de mener les actions en cachette puisqu’il est le numéro deux. Houmedi Msaidie est quant à lui chargé d’arrêter et de mettre en prison toute personne qui exprime une opinion différente, de mener une répression. Tout ce qui bouge. Ce qui se passe ces derniers jours peut le confirmer et permet d’imaginer quand la suite de la situation.

Plusieurs arrestations ont été constatées à Moroni et des cas de perquisitions dénoncées. Le dernier en date, c’est le domicile par exemple de Mahamoud Cb, homme politique connu pour son exemplarité ou encore de Mchangama Said, une personne connue pour son action en faveur des associations sanitaires et humanitaires, les deux arrêtés et mis en prison. Il y a aussi le journaliste Abdallah Agoi, menacé de mort et arrêté en quelques heures. Il y aussi une dame de Moroni militante qui avait été arrêtée avant d’être relâchée.

Le 13 juillet prochain, il aura une grande manifestation contre la situation précaire qui prévaut dans le pays et tout le monde aura les yeux fixer sur les agissements de ces antidémocratiques. Moi, je pense qu’il veulent semer le Chaos afin de déclarer l’état d’urgence, un moment propice pour enfin fomenter un coup d’Etat. Qui Sait? Personne n’a oublié ce qui s’est passé en 1999. C’est la même situation et le même climat, donc les mêmes circonstances. Mais on verra la fin!

Nasra Ahamada

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*