Comores Télécom: Abiamri Mahamoud suspendu

Comores Télécom: Abiamri Mahamoud suspendu de ses fonctions de Directeur général
Le directeur général de Comores Télécom, Abiamri Mahamoud, est suspendu de ses fonctions depuis ce vendredi par la ministre en charge des Télécommunication, Mme Bahiat Massounde. L’arrêté confie l’intérim à Said Boutane, alias Fontaine, jusqu’ici directeur technique dans la même société. Cette suspension, vient sanctionner l’entêtement d’Abiamri entré en affrontement avec la première dame pour la candidature au gouvernorat de Mohéli. Au regard de l’arrêté de Mme Bahiat qui attribue les pleins pouvoirs à l’intérimaire, celui-ci devrait rester à ce poste pour plus de temps. peut-être jusqu’aux prochaines élections générales. Nommé à la tête de Comores Télécom depuis 2011, Abiamri Mahmoud a largement ouvert la société d’Etat aux enfants de Mohéli. Plusieurs dizaines de recrues dont la plupart sont directement titularisées. Mais l’homme est tombé en disgrâce après avoir annoncé sa volonté d’être candidat au gouvernorat de Mohéli, un poste très convoité dans l’île, notamment par la première dame, Hadidja Abdoubacar. Le gouvernement l’envoie donc en campagne prématurément. Peut-être pas très mal pour lui.

Ali Mmadi.12009542_678042482332132_4777759406987742434_n

3 commentaires sur Comores Télécom: Abiamri Mahamoud suspendu

  1. Mes chers compatriotes,
    un petit peu de la hauteur de vue sur le débat. sont quoi les solutions, sur ce qu’ils nous dépassent? je préfère le débat critique et non les insultes qui nous engouffreraient, nous laissaient mais qui nous laissent d’ailleurs, passer derrière et où à coté d’une réponse à apporter!!!
    réagissons!partons à la recherche du pertinent!!!
    qu’est ce qu’il a fait ce ABIAMRI? la fibre obtique? le réseau ne bug pas aux Comores!!! il y a rien, mais rien; on dirait les antennes sont balayées d’un séisme de 9 sur l’échelle de Richter!
    Le copinage était de partout! il faut que la critique soit double mes chers compatriotes! car à ce moment là, on saurait débattre, sinon, je ne pourrais pas appeler ceci de mes voeux un dialogue; c’est par contre et à ce moment là, ce que j’appelle le monologue interactif. le comble on voit bien que n’êtes pas des professionnelles, ce qui peut-être dommageable. pourquoi? on parle dans le vide mais un expert ne pourra nous guider!!!
    Dans tous ces institutions un faut un changement radicale, qui mérite une réflexion de base, à la base et ceci demande que les choses se fassent dans le temps long…
    Ne mélangeons pas nos débat! la Mamwe n’est pas Comores télécom.
    Même si…
    Recadrons le débat!!!!

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*