Comores télécom ne lâche pas prise

S’il y a quelque chose que personne ne peut reprocher à Comores télécom, c’est bien son entêtement à vouloir coute que coute se débarrasser de Telma. Après une campagne médiatique menée pendant des mois, des réunions et des rencontres, la saga s’est invitée dans le milieu juridique. En effet, les avocats du syndicat des travailleurs de l’opérateur historique ont intenté une action en juste contre la loi sur les communications électroniques. En clair, Me Fatoumia Mohamed Zaina et Me Mourad Said Ibrahim jugent que l’octroie de la licence à Telma est non fondé. Ils estiment que la loi qui a permis la délivrance de la seconde licence est invisible et n’a pas suivi le processus légal. Les avocats estiment que le pouvoir de l’ancien régime avait la ferme intention de nuire à Comores télécom sinon « pourquoi dit-on que la loi a été votée, mais promulguée seulement six mois après ». L’objectif de la société nationale est de démontrer que la loi n’existe pas et que donc la seconde licence n’a aucune base légale.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*