Comores Télécom veut barrer la route à Telma

Suite à la lettre du consortium Eassy qui somme la société d’État, Comores télécom à faciliter l’interconnexion de Telma, la société nationale a réuni la presse pour mettre les points sur les i. «  nous n’allons pas permettre à Telma de venir dans notre pays pour faire ce qu’elle veut. L’ancienne administration de Comores télécom a signé les différents contrats concernant Telma, mais sous la contrainte. Nous nous réservons le droit de faire des études.

Nous projetons également de porter plainte contre Telma parce qu’elle installe ses antennes à proximité des nôtres. Cela signifie que leurs techniciens se basent sur les études qu’on a financées pour déterminer les meilleurs emplacements de nos antennes » a- dit Oumara Mgomri. Pour le directeur général, l’entreprise publique n’a pas les coudées assez franches pour faire face à la concurrence du nouvel arrivant. «  Les charges de Comores télécom ne permettent pas d’envisager une lutte à arme égale avec Telma. Pendant qu’eux vont verser 25 millions par an à l’État, Comores télécom table sur 8 milliards pour le budget de l’État et 25 millions par mois à l’Anertic » a-t-il tenu à avancer. À en croire Mgomri, l’ancien pouvoir devait ouvrir le capital de Comores Télécom avant d’autoriser une seconde licence.

A.Athoumane

1 commentaire sur Comores Télécom veut barrer la route à Telma

  1. L’étude d’emplacement des pylônes et d’antennes est très ancienne dans les années 1980 au moment où la coopération française finançait le projet FM pour la Radio Comores sous la supervision de Claude Thevenet. Dans ces conditions Radio Comores peut aussi attaquer Comores Telecom d’avoir triché ses études? Le directeur d’ANERTIC Saïd Mouhine, ancien technicien de Radio Comores doit se rappeler de ces documents et du projet où il a travaillé. L’état a signé un contrat, il faudra qu’il prenne ses responsabilités face à des paresseux. Comores Télécom a eu des sites gratuits, des formations gratuites (directeur qui a payé tes études?) des équipements gratuits,qu’est ce que vous voulez de plus pour affronter la concurrence? Une société de familles avec des salaires plus élevés que les ministres ne doit pas plonger notre pays à un isolement. Que l’état prenne ses responsabilités.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*