Comores, une nation terrorisée

Opinion libre: Par nos parents, nos amis, les rares journalistes engagés, nous mesurons la gravité de la situation au pays faite de répressions brutales d’une armée maltraitée et qui pensent en bousculant la population se venger des maltraitances infligées par leur hierarchie. Le salaire des soldats explique tout.

Dans chaque village, les fameux dénonciateurs forment un service d’informations très puissant incitant la population à subir, à plus de peur et à moins de résistance. Ces maudits messagers découragent toute initiative de révolte et sont la cause de nombreuses violences et violations contre les comoriens.
Dans chaque village, ils créent la division et l’animosité entre les personnes, occasionnent les divorces, fragilisent ou tuent les relations familiales. Ils freinent ainsi l’élan du développement local. Ils ont des véritables poisons de la société, pire que le gouvernement despotique d’AZALI.

Lorsqu’un gouvernement encourage la fuite des citoyens, lorsque la liberté d’expression est baillonnée, c’est le signal fort que la dictature s’est installée et plonge le peuple dans la terreur.
A la répression aveugle des militaires, s’ajoute l’arrogance des autorités.
A ce stade, ma réflexion s’inspire des philosophes des lumières dans le combat vers la révolution française. Je vois des images défilées en ces moments: la tête du roi arrachée, celle de sa femme, de ses enfants, de ses ministres par les mains saignantes d’un peuple en colère, révolté et conscient de leur droit bafoué.
Je vois cette armée massacrée, réculant et changeant leur fusil d’épaule.

Le peuple comorien doit faire face à cette dure réalité et peser de son poids numérique pour chasser la dictature et punir les dictateurs. Je crois que nous avons au sein de notre peuple, des « Che Guevera », des « Sankara », des « Mandela », des « Paul Kagamé » qui pourront surgir de nulle part pour imposer les libertés, la justice et la paix.

BEN ALI.

2 commentaires sur Comores, une nation terrorisée

  1. Donc c’est une nation d’idiot pour toi. Azali n’est pas un dictateur. Il a été élu démocratiquement par le peuple comorien. Je pense que c toi le dictateur car tu ne respecte pas le choix du peuple. Il faut toujours réfléchir avant d’agir. vous l’avez élu alors assumer. Vous avez pris votre indépendance assumer. C’est ça le problème des comoriens, ils ne réfléchissent pas avant de prendre des décisions et conséquences ils finissent par regretter. Vous avez de la patte a modelée à la place du cerveau. Continuer ainsi et le kwassa kwassa seront toujours plein et les requins bien rassasiés.

    • Merci , bien dit , ce n’est que la vérité .
      Les COMORIENS rateront toujours le départ du train à grand vitesse : de leur développement tant qu’ ils n’ assumeront jamais leurs actes , leurs erreurs et leurs responsabiliiltés .
      A passer sont temps pour accuser que ces sont toujours les autres qui sont la cause de leurs malheurs ,de leurs souffrances , des corruptions gangrenée jusque’ à leur moelle osseuse , de leurs mauvaises traitements comme des esclaves en lubie , de leurs tortures en 1977 à Madagascar avec la lourde perte de vie humaine de 36000 âmes à causes de tous les actes de délinquances qu’ils commettaient là-bas , décidément la liste est longue .
      De plus ,ils sont champions du monde à critiquer et donner des leçons de moral , de droit international,de savoir vire etc…. mais ces comoriens brillentt de leurs incapacités à appliquer tout cela chez eux . Bien évidement ,ils ne voient que le bout de leurs nez quant il s’ agit d’eux . Des hypocrites inqualifiables .
      Quant à leurs extraordinaire don à inventer des mensonges nuisibles si bien qu’ ils n’ auront jamais de crédibilité aux yeux du monde entier .
      Toujours champions du monde en Mégalomanie et vanité , on les trouve toujours en costumes cravates avec une mallettes remplies des papiers d’ état civiles falsifiés et des bananes à l’ intérieur .
      Et pour couronner le tout , répondez à cet question à 1.000.000 d’ euros , quel est le seul pays dans ce monde sans foi ni loi et ni âme , ayant vendu d’ une manière délibéré et bien organisée sa CITOYENNETÉ à des bédouins et à des terroristes ???. Trop , trop c’ est trop , il va falloir descendre sur terre et balayer devant sa porte avant de vouloir toujours être le maitre de donneur de leçons de droit international , de droit de l’ homme de droit d’ intégrité territoriale, de droit à l’ amour lorqu’ on fait des enfants sans s’ en occuper etc…

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*