Comores/Maurice :Bientôt les opérateurs comoriens vont se tourner vers Maurice 

 Les journées d’affaires Comores-Maurice ont été clôturées jeudi dernier à Moroni. Plus de 450 B2B ont eu lieu ainsi que des visites sur le terrain. Le président de l’UCCIA a parlé de résultats satisfaisants à l’issue de cette semaine d’affaires.

 Les journées d’affaires Comores-Maurice ont lieu du 25 au 27 septembre dernier. Elles avaient comme objectif de permettre le partenariat commercial et industriel entre les secteurs privés comorien et mauricien à travers l’organisation des rencontres B2B. C’était aussi l’occasion de favoriser le partenariat technique, commercial ou financier entre les deux pays et permettre au secteur privé comorien de bénéficier des avantages du marché mauricien. Le président de l’Union des Chambres de Commerce de l’Industrie et de l’Agriculture des Comores a déclaré que ces journées ont apporté des retombées positives aux opérateurs économiques du pays.

 «Des partenariats et conventions ont été signées lors de ces journées d’affaires. Et je peux dire qu’on a eu des résultats satisfaisants », lance Ahmed Bazi, le président de l’UCCIA. Selon lui, le marché mauricien un marché dynamique et de proximité, qui peut aider les opérateurs économique du pays. « Avec l’île Maurice, on peut réduire ainsi la facture du fret pour l’approvisionnement ou l’écoulement », poursuit-il, avant d’ajouter que « des comoriens vont commencer à importer des produits mauriciens dans les jours à venir ».  Au cours de ses rencontres, 450 B2B ont lieu entre le 26 et 27 septembre. Les secteurs concernés sont l’industrie agro-alimentaire, le BTP, le textile, l’imprimerie, l’ingénierie légère et l’industrie des produits de nettoyage. « Je dis avec fierté que la mission était une réussite, déclare le chef de la délégation mauricienne. Pendant ces trois jours, on a été ravi et conquis. Le bilan est extrêmement positif et des partenariats ont été signés ». Les mauriciens ont fait aussi des visites sur le terrain et se disent attirés par le marché comorien. « Dès notre retour, on va y travailler et concrétiser les projets de ces journées d’affaire Comores-Maurice », conclut-il.

 

Mohamed Youssouf/LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*