Compte rendu du Conseil des ministres du 08 Novembre 2017

1ère édition du FESPACOM
 Le Vice-président en charge de l’économie et du tourisme a informé le conseil de la tenue de la première édition du Festival de la Promotion du Tourisme aux Comores (FESPACOM) du 13 au 19 novembre. Le conseil a donné son approbation et a recommandé que toutes les mesures soient prises pour s’assurer d’une bonne promotion des atouts touristiques du pays durant ce rendez-vous important
 Un projet de loi sur l’artisanat
 Le Vice-président en charge de l’économie a aussi présenté au conseil un projet de loi sur l’artisanat, un projet de loi qui vise à valoriser les métiers de l’artisanat et lui doter d’un dispositif juridique.

 Etat des lieux  des projets d’adduction d’eau en Union des Comores
 Le Vice-président en charge de l’économie et de l’énergie a présenté au conseil l’état de lieux  des projets d’adduction d’eau dans les trois îles.
Il a annoncé que 40% des villages de Moheli sont raccordés à l’eau courante et que beaucoup de projets sont en cours dans les deux autres îles. Le conseil a recommandé l’organisation d’assises sur l’eau afin de mieux mieux développer ce secteur. Il a aussi recommandé une réelle implication des mairies et communes dans les différents projets d’adduction d’eau ainsi que leur gestion.
 Opérationnalisation de l’école nationale de Police d’Anjouan
 Le Ministre de l’intérieur a informé le conseil du gouvernement de l’opérationnalisation de l’école nationale de Police située à Anjouan. Le conseil a donné son approbation et a recommandé à ce que l’établissement ne se limite pas aux formations ponctuelles des policiers mais qu’elle puisse dispenser régulièrement des formations à l’endroit d’autres bénéficiaires. Un partenariat avec l’Ecole Nationale des Forces Armées et de la Gendarmerie (ENFAG) a été recommandée.
 Construction d’un nouveau bâtiment du ministère de l’intérieur
 Le Ministre de l’intérieur a annoncé au gouvernement un projet de  construction d’un nouveau bâtiment du ministère de l’intérieur. Le conseil a donné son approbation et a recommandé que les mêmes efforts soient déployés sur les autres bâtiments de l’administration publique dans tout le territoire.
 
 Mise en place d’une plateforme sur la nutrition 
 La Ministre de la santé a présenté au conseil un projet de décret relatif à la mise en place d’une plateforme multisectorielle sur la nutrition et l’alimentation. Le conseil a donné son approbation.
 Un projet de loi sur l’artiste comorien
 Le Ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la culture a présenté au conseil un projet de loi sur le statut de l’artiste comorien pour validation technique.

Gouvernement.km

1 commentaire sur Compte rendu du Conseil des ministres du 08 Novembre 2017

  1. Si KIKI , voyou cambrioleur de la douane , musclé en faisant du bodybuilding au port de dunkerque , devenu aujourd’hui ministre de l,interieur, Chatur , ancien agent de sécurité à Clignancourt devenu patron de la société la plus juteuse et riche du pays, ( les hydrocarbures) ne serait-ce que ces deux exemples, on observe bien que Comores manquent terriblement des cadres. Au pays D’AZALI, les voleurs de l’état ne sont jamais en prison, ils sont souvent confiés des postes stratégique en guise de remerciement.
    Un jeune de Mitsoudjé un emploi d’ici 2021 , c’est cela l’emergence. Les Comores sont dirigés par des guignols.
    Honte à vous!

Répondre à IKILOULOU Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*