En ce moment

Compte-rendu du conseil des ministres: Justice, éducation, santé, transport aérien… au menu

Le ministre de l’économie, des investissements, de l’énergie, chargé de l’intégration économique, du tourisme et de l’artisanat, porte-parole du gouvernement, Houmed M’saidié a livré à la presse le compte-rendu du conseil des ministres qui s’est tenu ce jour à Mutsamudu sous la présidence du chef de l’État, Azali Assoumani. Plusieurs points ont été à l’ordre du jour à commencer par les procès pour viols et violences sexuelles sur les enfants. À ce sujet, le gouvernement se félicite pour la tenue des procès car, aujourd’hui, 27 dossiers ont été jugés et la justice ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le porte-parole du gouvernement est ensuite revenu sur l’organisation de l’examen d’entrée en sixième. Il expliquera que l’examen d’entrée en sixième s’est bien déroulé dans la mesure où, l’on n’a recensé aucun problème particulier. Le gouvernement espère que les autres examens à venir à l’image du Baccalauréat se passeront sans encombre.

L’autre sujet abordé concerne les relations entre le gouvernement et le secteur privé. Fruit de nombreuses discussions entre le gouvernement et les opérateurs économiques, le président de la République a en effet signé ce matin le décret portant mise en place du dialogue public-privé pour étudier les éventuels différends qui peuvent survenir ou faire des propositions toujours dans le sens du développement économique du pays selon le ministre de l’économie et des investissements.

Pour l’épineuse question de la Covid-19, Houmed M’saidié soulignera que le gouvernement tient à souligner l’accompagnement multiforme de la banque mondiale avant de rassurer que des dispositions sont enclenchées pour disposer d’équipements modernes dans les différents hôpitaux afin d’offrir des soins de qualité et réduire par la même occasion le nombre d’évacuations sanitaires. Bien que l’hôpital El-maarouf soit en chantier, le gouvernement entend équiper cette structure sanitaire d’un nouveau scanner selon toujours le porte-parole du gouvernement. Concernant l’ouverture des frontières, les autorités prévoient de les ouvrir (pas totalement) afin de faciliter les déplacements des Comoriens. Une décision est attendue la semaine prochaine. Quant au sport, le ministre de tutelle a demandé la reprise des compétitions, une demande qui fait l’objet d’intense réflexion actuellement. Répondant à une question sur les Comoriens bloqués à la grande île, le coordinateur national pour la gestion de la lutte contre la Covide-19 et porte-parole du gouvernement, Houmed M’saidié a expliqué le rapatriement dépend de la disponibilité d’un avion et que pour l’instant, cette question n’est pas encore réglée.

Mohamed Youssouf

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*