Conférence internationale sur l’enseignement originel : Priorité à l’enseignement coranique aux Comores

La représentation locale de l’organisation des ulémas africains et le Rabitat Al-khairiya Al-islamiya ont pris part hier mercredi à Moroni, à la conférence internationale sur l’enseignement originel. Un atelier de présentation de ses projets aux Comores et une séance d’échange sur l’enseignement originel entre le Maroc et l’Union des Comores.

Au cours de cette rencontre, les responsables de cette Organisation non gouvernementale ont fait savoir que l’enseignement coranique reste en tête des priorités de la fondation.

Nous sommes venus vous annoncer le lancement officiel des activités, nous allons dans un premier temps privilégier des activités visant à renforcer l’apprentissage de l’enseignement coranique dans l’ensemble du pays, a déclaré l’ancien ministre et président de la fondation Mohamed VI des oulémas africains aux Comores, Yahaya Mohamed Iliyassa.

Les responsables de cette fondation n’ont pas précisé clairement les actions qui pourraient être engagées pour l’amélioration de l’enseignement coranique aux Comores, mais se disent déterminée à contribuer à l’épanouissement et à la connaissance des pratiques religieuses au niveau des îles.

La fondation Mohamed VI des oulémas africains prévoit, selon le secrétaire local de la Fondation, Dr NourDine Bacha, de mettre en place dans les prochains jours des programmes de formation au profit des maitres coraniques et organiser régulièrement des séminaires d’échanges autour des grandes questions liées à l’Islam.

Il est à noter qu’à l’occasion du lancement officiel de ses activités aux Comores, la fondation Mohamed VI des oulémas africains a dépêché à Moroni trois experts venus spécialement de Rabat dont Docteur Mohamed Naguib, chef de la délégation. Durant la journée, la séance plénière animée par Mohamed Athoumane, Dr Nourdine Bacha, Dr Hassan Ali Ahmed et Dr Abdoulhakim Mohamed Chakir a été axée sur le passé et l’avenir de l’enseignement originel en Union des Comores.
Parmi les thèmes abordés, on a noté “les acquis et perspectives de l’enseignement originel au Royaume du Maroc”.

Abdallah Said Ali / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*