CONSEIL DE L’ILE DE NGAZIDJA : »La motion de censure est toujours en vigueur »

La 3ème session ordinaire au titre de l’année 2016 ou session budgétaire a ouvert ses travaux hier à l’hémicycle du conseil de l’ile de Ngazidja sous la présidence de SE Younoussa Saïd Mmadi, président de l’Institution. En ouverture de la session budgétaire, le président du conseil a prononcé un discours critique à l’encontre de l’action du gouvernorat de Ngazidja.
L’ouverture de la session budgétaire a eu lieu hier lundi matin comme le veut la loi au conseil d l’ile de Ngazidja. A cette occasion le Président du conseil a dressé le bilan de l’action du nouveau gouvernement de l’union ainsi que ce de l’ile autonome de Ngazidja. Il a salué les grandes mesures du gouvernement mais aussi, il a fait des vives critiques à l’action du gouvernement de l’ile de Ngazidja. « Nous avons eu à déplorer l’attitude peu inélégant pour ne pas dire insultant des commissaires, lesquels non seulement cautionnaient le non respect de la loi mais encore ont tenu publiquement des proposer désobligeants envers le conseil de l’ile. Ceci a été d’ailleurs à la base du déclenchement de la procédure d’une motion de censure qui reste toujours en vigueur », a-t-il déclaré le président du conseil dans son allocution.
Tout en déplorant certaines mesures que le conseil considère comme hâtives et contre productives notamment  elle qui concerne le licenciement et la suspension de plusieurs fonctionnaire, le président du conseil a sollicité les autorités insulaire à poursuivre la réflexion pour le bien de la population. «  Nous souhaitons avec impatience que durant la présente session et les session à venir, le gouverneur de l’ile de Ngazidja présentera des projets de délibération qui pourront permettre à l’ile de se mettre sur les rails du progrès économique et social », a-t-il formulé.


S’agissant de la session elle-même, elle est convoqué par le gouverneur de l’ile autonome de Ngazidja avec comme ordre du jour, 4 projet de délibération déposés par l’exécutif.  Il s’agit entre autre : le budget de 2017 de l’ile autonome de Ngazidja, l’adoption d’un nouvel organigramme de l’ile de Ngazidja, l’adoption du découpage de l’ile autonome de  Ngazidja en 3 intercommunalités ou grandes Régions (Nord, Centre et Sud) et enfin la création et la mise en ouvre de l’avis de projet de développement.
Nakidine Hassane

1 commentaire sur CONSEIL DE L’ILE DE NGAZIDJA : »La motion de censure est toujours en vigueur »

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*