Conseil des Ministres : Le gouvernement réfléchit à la remise en état des écoles détruites par le cyclone

Sous la présidence du chef de l’Etat, le Conseil des ministres hebdomadaire a eu lieu hier mercredi au palais de Beit Salam. Les programmes de développement du pays et la distribution de l’aide aux sinistrés après le passage du cyclone Kenneth, l’organisation du Hadj 2019 ainsi que les reformes de la fonction publique conformément à la nouvelle Constitution, étaient parmi les grands points de l’ordre du jour.

Comme d’ordinaire, le conseil des ministres a eu lieu hier, mercredi, au palais de Beit-Salam sous la présidence du chef de l’Etat, Azali Assoumani. Plusieurs points ont été soumis au Conseil. D’abord, la ministre de la Santé, Dr Rachid Mohamed Mbaraka Fatma, a présenté le rapport sur la stratégie de la lutte contre les maladies dangereuses dans le pays et la nouvelle vision des hôpitaux comoriens. La ministre a aussi présenté les mesures mis en place pour accompagner les hôpitaux après le passage du cyclone Kenneth. Le Conseil reconnait les efforts du ministère de la santé et a recommandé la consolidation des efforts engagés afin de lutter contre les maladies non transmissibles comme le diabète ou l’hypertension.

De son côté, le directeur de cabinet du président, chargé de la Défense, Youssouf Mohamed Ali, a présenté les travaux d’organisation du pèlerinage de l’année 2019. Le Conseil des ministres a pris en considération ces propositions. Le calendrier du pèlerinage est élaboré comme suit. « Le départ des pèlerins 2019 est prévu les 28, 29 et 30 juillet. Le retour aura lieu le 17,18 et 20 août. Les pèlerins feront à peu près 20 jours. Le Conseil a ordonné au directeur de cabinet du chef de l’Etat de travailler en étroite collaboration avec les agences de voyages afin de bien réussir sa mission », a rapporté le porte-parole du gouvernement, Mohamed Daoudou.

Le ministre de l’Economie, Bianrifi Tarmidhi, a présenté le bilan provisoire des dégâts causés par le passage du cyclone Kenneth. Une catastrophe qui a ravagé tous les secteurs d’activités, surtout dans l’agriculture, au niveau des infrastructures scolaires, l’habitat, entre autres. Le Conseil a accueilli avec satisfaction l’exposé du président du comité interministériel mis en place, et a demandé en urgence que les écoles soient remises en état pour que les élèvent puissent reprendre leurs études et faires les examens dans le respect du calendrier scolaire.

« Les hôpitaux aussi doivent être remis en marche au plus vite possible. Le président de la République a demandé que les problèmes des infrastructures routières et électriques soient résolus dans un bref délai », a indiqué le ministre de l’Intérieur qui a, pour sa part, présenté au Conseil la poursuite du processus de distribution de l’aide aux sinistrés dans les différentes régions. À son tour, le secrétaire général du gouvernement, Idaroussi Hamadi, a présenté les travaux en cours relatifs à la réforme de la fonction publique.

Chamsoudine Said Mhadji / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*