Conseil des ministres : Vers une candidature des jeux des îles de 2023

Le traditionnel conseil des ministres hebdomadaire a eu lieu, hier mercredi 28 février à la maison de la coordination de l’île de Mwali, sous la présidence du chef de l’Etat, Azali Assoumani. Plusieurs points socio-économiques étaient à l’ordre du jour.

Concernant les projets de réhabilitation de certaines infrastructures routières, le vice-président chargé de l’Aménagement du territoire et de l’Urbanisme, Moustadroine Abdou a présenté au conseil, un projet de réforme du Fond d’entretien routier (Fer). Ce projet consiste à revoir l’origine de ce fond et élargir son champ d’action.

Au lieu qu’il soit spécialement destiné à l’entretien périodique, que ce fonds soit élargi à la réhabilitation et construction des nouvelles routes. Le conseil a embrassé cette idée, mais a recommandé au vice-président de voir avec le ministre des Finances et les gouverneurs des îles, afin de rassembler tous les fonds en provenance des routes et les injecter aux projets d’infrastructures routières à partir d’un comité de gestion qui sera mis en place au sein des travaux publiques.

Abdallah Saïd Sarouma a ensuite présenté le rapport des travaux du ministère des Télécommunications et les sociétés téléphoniques (Comores Télécom, et Telco Sa), sur leur partenariat avec le département chargé des technologies de l’information et de la communication (Anrtic).

Le conseil a insisté auprès du vice-président à veiller au respect des textes en vigueur par les deux opérateurs, leur partenariat et la mise à la disposition des comoriens des meilleures connexions. Le conseil a recommandé au vice-président de voir avec le ministre des Finances pour que chaque acte signé entre le gouvernement et les deux opérateurs téléphoniques soit mis en œuvre, ainsi que de veiller au respect des conventions signées.

Une solution définitive à la gestion des déchets

Le ministre des Affaires étrangères, Soeuf Mohamed El-Amine a fait part des travaux de renforcement de la coopération entre l’Union des Comores et la République de Serbie dans les domaines de la diplomatie, de la sécurité, de la santé et de l’éducation. Le patron de la diplomatie a annoncé l’arrivée hier mercredi, du deuxième vice-président de la Serbie à Moroni, dans le cadre de la consolidation de la coopération entre Moroni et Belgrade.

Sur la question de la gestion des ordures à Moroni, le ministre de l’Intérieur a exposé le rapport de la situation. Le conseil a pris acte des réflexions du ministère et de la mairie de la capitale, toutefois il a suggéré au ministère de prendre toutes les dispositions pour la protection de la santé des habitants de la capitale et ses environs suite aux conséquences de ses ordures.

Le gouvernement a exigé au ministère de l’Intérieur de prendre toutes les mesures qui s’imposent pour qu’une solution définitive soit trouvée à cette problématique.

Rachid Mohamed Mbaraka Fatma a fait part de la mise en place à partir de la semaine prochaine, de l’agence du contrôle des médicaments et des évacuations sanitaires. Ensuite la ministre a informé les membres du gouvernement, de la célébration de la journée de la femme, le 8 mars prochain à l’instar des autres pays du monde.

Du côté du ministère de la Justice, Moussa Mahoma a présenté au conseil le projet de coopération de la justice comorienne et marocaine. Le conseil a donné son aval, mais a préconisé que ce projet soit bien étudié entre le ministre de la Justice et celui des Affaires étrangères pour tirer le maximum de profit de cette coopération des deux institutions judiciaires, mais aussi revoir d’autres domaines de coopération entre les Comores et le Royaume de Maroc.

Le ministre des Sports, Salime Mahamoud a tenu le conseil informé des travaux préparatoires des athlètes comoriens aux prochains jeux des îles de 2019.
Ensuite, le ministre a exposé sa vision pour doter le pays des infrastructures et conditions nécessaires pour accueillir ces jeux dans les années à venir. Avant de faire la proposition aux membres du gouvernement d’une éventuelle candidature des Comores aux jeux des îles de 2023.

Le conseil a demandé au ministre de travailler avec ses homologues des Affaires étrangères, de la Santé et le vice-président chargé du ministère du Tourisme, pour réunir toutes les conditions pour que la candidature des Comores soit officielle d’ici le mois d’octobre prochain.

Ali Abdou / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*