Conseil des ministres : Vers une révision «exceptionnelle» du fichier électoral

Le ministre de l’Intérieur a présenté en conseil les travaux en cours pour la mise en œuvre du programme du président Azali et son gouvernement, plus précisément l’organisation, prochainement, des élections du président de la République et des gouverneurs des îles. Ces travaux consistent enune «révision exceptionnelle» du fichier électoral pour assurer des élections libres, transparentes et démocratiques. Le ministre a précisé que les travaux sont déjà en cours. A partir de la semaine prochaine, la commission électorale nationale indépendante (Ceni), en collaboration avec le Centre national de traitement des données électorales (Cntde) et le ministère en charge des élections, procédera à une campagne de sensibilisation, suivie de la vérification des noms sur le fichier, l’enregistrement des électeurs et le transfert de ces derniers d’un bureau de vote à un autre.

Au titre du ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, le secrétaire d’Etat chargé de la coopération, assurant l’intérim du ministre en mission de travail à l’étranger, Djoumoi Saïd Abdallah, a fait part des travaux préparatifs du conseil annuel des ministres des Affaires étrangères des pays de la Commission de l’Océan Indien (Coi), prévu du 12 au 13 septembre prochain à l’île Maurice, pour échanger sur les difficultés et les enjeux des pays de la région. Le conseil a donné son aval et a fait part de la position du gouvernement comorien lors de cette rencontre, à savoir l’intégrité territoriale, l’unité des quatre îles formant l’Union des Comores.

Le secrétaire d’Etat a, en outre, informé le conseil du processus d’intégration de l’Union des Comores à la Communauté de développement d’Afrique Australe (Sadc). Il a indiqué la recommandation du bureau de la Sadc qui sollicite au gouvernement comorien de procéder à la désignation du point focal, lequel se chargera des questions de cette organisation au niveau national. Djoumoi Saïd Abdallah a soumis le rapport des travaux préparatifs du 73ème sommet de l’organisation des Nations unies qui se tient tous les mois de septembre à New York. Il a précisé que le président de la République tiendra son discours à la tribune des Nations unies, le 27 septembre, conformément au calendrier du bureau de l’Onu.

En parallèle des travaux faits entre les ministères des Finances et des Affaires étrangères, Saïd Ali Chayhane a annoncé au gouvernement qu’à partir de ce mois de septembre, le gouvernement comorien est propriétaire du siège de la représentation diplomatique de l’Union des Comores à New York, acquis avec des fonds propres. Il a également annoncé que le siège qui abritera très prochainement le consulat général des Comores à Marseille appartient également à l’Etat comorien.

Deux représentations diplomatiques acquises avec des fonds propres

Le ministre de l’Intérieur a présenté en conseil les travaux en cours pour la mise en œuvre du programme du président Azali et son gouvernement, plus précisément l’organisation, prochainement, des élections présidentielles et des gouverneurs des îles. Ces travaux consistent en une «révision exceptionnelle» du fichier électoral pour assurer des élections libres, transparentes et démocratiques. Le ministre a précisé que les travaux sont déjà en cours. A partir de la semaine prochaine, la commission électorale nationale indépendante (Ceni), en collaboration avec le Centre national de traitement des données électorales (cntde) et le ministère en charge des élections, procédera à une campagne de sensibilisation, suivie de la vérification des noms sur le fichier, l’enregistrement des électeurs et le transfert des ces derniers d’un bureau de vote à un autre.

Mohamed Daoudou a présenté également au conseil les nouvelles mesures à mettre en place, en partenariat avec la société Comores Télécom, pour faciliter l’acquisition des documents biométriques (carte nationale d’identité et passeport), dans un bref délai, pour la population au niveau de l’ensemble du territoire national, plus particulièrement à Mwali, Maoré et Ndzuani. Le conseil a validé ce projet, toutefois, il a recommandé au ministère de procéder à des essais avant de rendre effective cette mesure.

Le ministre de la justice, Mohamed Housseine Djamalillail, a exposé son projet pour la mise en œuvre des recommandations et conclusions des Assises nationales, ainsi que la nouvelle Constitution de 2018. Parmi ces mesures, la réorganisation et la réhabilitation du Muftorat. Quant à la ministre de la santé, elle a annoncé le lancement de la vaccination contre la poliomyélite. Une maladie qui était éradiquée dans le pays, mais qui, depuis un certain temps, menace de faire son grand retour. Enfin, le président de la République a fait part des résultats de son dernier voyage en République populaire de Chine, où il a pris part au 3ème sommet du Forum de coopération sino-africaine. Des résultats qui, selon lui, favoriseront le développement des Comores dans plusieurs domaines.

Le chef de l’Etat a ordonné aux départements ministériels de préparer, le plus vite possible, tous les documents des projets dont le gouvernement chinois a accepté d’accompagner l’Etat comorien. Azali Assoumani a recommandé au secrétaire général du gouvernement et au ministre en charge de la décentralisation de déclencher le processus de décentralisation prévu par la nouvelle Constitution du 30 juillet dernier.

Ali Abdou / Alwatwan

2 commentaires sur Conseil des ministres : Vers une révision «exceptionnelle» du fichier électoral

  1. on fait les éctions et après c’est la révision des fichiers éléctorales quelle bande de voyous , quoique vous fassiez , mort ou vif Azali quittera Bete salam le mai

Répondre à azer Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*