Coopération sino-comorienne : Douze étudiants comoriens vont poursuivre leurs études en Chine

L’ambassade de la République Populaire de Chine a organisé, hier mardi à Moroni, une cérémonie pour saluer le départ de boursiers comoriens vers la Chine. Cette année, ils sont 12 à être choisis pour partir étudier au pays du soleil levant.

image

Chaque année, la République Populaire de Chine octroie au gouvernement comorien des bourses d’études supérieures. Cette année, les heureux bénéficiaires sont au nombre de 12 à partir en Chine pour poursuivre leur cursus universitaire après des sélections strictes et équitables.

« Face aux nouveaux boursiers ici présents, je ne cache pas mon souci dans ma joie, car la plupart d’entre vous ferez votre premier pas en Chine. La vie à l’étranger est parfois assez dure. Il y aura des épreuves que vous n’avez jamais rencontrées comme la nostalgie fréquente, la langue chinoise difficile à maitriser et le climat bien différent de celui des Comores », a fait savoir Guo Lin, la chargée d’affaire de l’ambassade de Chine à Moroni.
Cette cuvée 2015 se spécialisera dans des domaines nécessaires au développement socio-économique des Comores comme la médecine, l’agriculture, l’économie etc. « Je suis sûr qu’avec une volonté de fer, un courage inébranlable et l’aide offerte par le gouvernement et les universités, vous surmonterez toutes les difficultés et vous intégrerez parfaitement la société chinoise », poursuit la chargée d’affaires avant de rappeler : « votre vie ne se limitera pas seulement aux études professionnelles car la Chine est un pays doté d’une longue histoire et d’une civilisation splendide à découvrir ».

Le représentant des étudiants a parlé d’une ouverture d’esprit pour pouvoir apprendre en Chine. « Pour certains d’entre nous, on ne connait pas la Chine et pour parvenir à faire nos études, nous devons avoir une grande ouverture d’esprit », dit-il.

Le ministre de l’éducation nationale a salué ce grand geste amical de la Chine. « Partez pour étudier et voir ce qui se passe en Chine pour qu’un jour, notre pays devienne une puissance économique », a déclaré Athoumane Ali, le ministre de l’éducation nationale.
Mohamed Youssouf / LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*